Présenté au pied du Cervin
Jan Kronig vise les sommets avec le FC Sion

A 23 ans, le défenseur originaire de Zermatt découvre la vie en tant que joueur du FC Sion. Avec un objectif clair: progresser, s'imposer et atteindre la Super League dès cet été. Rencontre au pied du Cervin.
Publié: 08.02.2024 à 11:38 heures
Jan Kronig est originaire de Zermatt, mais a grandi à Brigue.
Blick_Tim_Guillemin.png
Tim GuilleminResponsable du pôle Sport

Le FC Sion avait invité les médias à Zermatt ce jeudi matin, avec une vue imprenable sur le Cervin depuis la terrasse de l'hôtel Schönegg. «Cela faisait un moment que je n'étais pas venu, c'est clairement plus sympa d'être là qu'à Riddes», a lancé Didier Tholot dans un grand sourire, alors que les nuages se dissipaient autour du sommet le plus célèbre de Suisse en fin de matinée.

Pas de ski pour les footballeurs

Si le FC Sion avait choisi Zermatt pour cette conférence de presse, ce n'était cependant pas pour le plaisir ou pour s'offrir une virée sur les pistes, mais bien pour présenter officiellement sa dernière recrue, Jan Kronig.

Originaire de Zermatt, mais ayant grandi à Brigue, le Haut-Valaisan de 23 ans a apprécié l'attention, lui qui aime passer quelques jours par année dans cette magnifique station, mais assure ne pas faire de ski. «En tant que footballeur, tu ne peux pas», a-t-il lâché, sous le regard du directeur sportif Barthélémy Constantin.

Présent dans les tribunes en 2009

Après avoir débuté le football à Brigue, le Haut-Valaisan est parti apprendre son métier à YB plutôt qu'au FC Sion, mais il assure avoir toujours été proche du club sédunois. «J'ai assisté à la finale de la Coupe 2009 face à Sion, j'étais dans les tribunes avec mon papa. Sion était mené 2-0 et avait gagné bien sûr», s'est-il rappelé ce jeudi, alors qu'il n'avait pas encore fêté ses 9 ans ce jour-là. «Si j'avais choisi YB, c'est parce qu'il n'y avait pas de M12 à Sion. Mais cela n'a jamais été un choix contre le FC Sion», assure celui qui s'est rendu plusieurs fois à Tourbillon dans sa jeunesse et espère bien attirer du monde au stade dans les prochaines semaines. «Déjà ma famille et mes amis, c'est sûr!»

Si un joueur haut-valaisan arrive, un autre s'en va, puisque Sandro Theler s'en est allé à Aarau, club que Jan Kronig vient de quitter. «C'est du gagnant-gagnant. Sandro voulait du temps de jeu et nous, nous sommes très heureux d'accueillir Jan. Il est très polyvalent, peut jouer défenseur central ou latéral, il a un bon pied gauche, une bonne relance, il est capable de jouer juste. A lui de prouver sa valeur et de continuer sa progression avec nous», enchaîne Didier Tholot, ravi de pouvoir compter sur un joueur de sa qualité en défense.

Une ligne de défense immuable?

Le choix de rejoindre Sion dès cet hiver pouvait pourtant apparaître risqué pour Jan Kronig, vu que Didier Tholot n'a jamais, et le mot est faible, bougé sa défense durant le premier tour. Nias Hefti, Reto Ziegler, Joel Schmied et Numa Lavanchy semblent indéboulonnables, mais l'entraîneur du FC Sion assure que ce n'est pas le cas.

Publicité

«Jan est au courant de la situation. C'est vrai que je n'ai pas changé de défense durant le premier tour, mais ce n'est pas juste de dire que ces quatre joueurs sont des titulaires quoi qu'il arrive. Il peut y avoir des méformes, des suspendus, des blessés. Jan a peut-être en ce moment le statut de titulaire qui ne va pas débuter», détaille le technicien, qui devrait pourtant lui offrir sa première titularisation ce vendredi face à Baden. Nias Hefti étant suspendu, la nouvelle recrue devrait débuter.

Il pourrait débuter vendredi

Qu'en pense-t-il, d'ailleurs? «Je suis prêt si le coach fait appel à moi. C'est vrai que la défense est impressionnante, elle a encaissé très peu de buts, mais je suis très content d'être venu déjà maintenant et pas cet été. je vais travailler pour prouver au coach qu'il peut faire appel à moi à tout moment et que je vais répondre présent.» Ce devrait donc être dès vendredi au poste de latéral gauche, une position qu'il a notamment occupé avec bonheur avec l'équipe de Suisse M21. 

Le dernier Haut-Valaisan à s'être imposé au FC Sion étant un certain Raphaël Wicky, bien après les légendaires Jean-Paul Brigger, Dominique Cina et Georges Bregy, Jan Kronig s'inscrit-il dans cette filiation? «Je vais essayer», répond-il modestement, conscient d'en être seulement à la première page d'un livre encore à écrire.

Le renouveau du FC Sion

En tout cas, le FC Sion est heureux de l'accueillir, déjà en raison de ses qualités de joueur et de son potentiel de développement, mais également parce qu'il incarne des valeurs qui doivent être cultivées. «On n'engage pas un joueur parce qu'il est Valaisan», commence par dire Barthélémy Constantin, avant de préciser sa pensée. «Mais c'est sûr que c'est un plus. Après la relégation, j'avais dit que le renouveau du FC Sion passait par avoir des joueurs valaisans, avec la bonne mentalité, ainsi qu'un entraîneur auquel les supporters peuvent s'identifier. On continue le processus.»

Publicité

Des mots qui plaisent à Didier Tholot, lequel estime que le «renouveau de ce club passe par toutes ces choses qui sont importantes. On a instauré une mentalité dans laquelle les gens peuvent se retrouver. Toutes ces petites choses l’une à côté de l’autre me font penser, ou espérer, que l'on est parti pour construire quelque chose de bien.»

Va-t-il retrouver Kreshnik Hajrizi en Super League?

Reste désormais à obtenir la montée en Super League, l'objectif assumé de cette fin de saison. «Le chemin est encore long, mais si on a la bonne mentalité, je n'ai aucun doute qu'on va y arriver», répond Jan Kronig, impatient de retrouver à ce niveau

son coéquipier d'enfance Kreshnik Hajrizi, lequel est désormais un joueur bien établi en première division à Lugano. Il ne tient qu'à ses coéquipiers et à lui d'y arriver dans les prochains mois.

Challenge League 24/25
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Thoune
FC Thoune
1
2
3
2
Etoile Carouge FC
Etoile Carouge FC
1
1
3
2
Neuchatel Xamax FCS
Neuchatel Xamax FCS
1
1
3
4
AC Bellinzone
AC Bellinzone
1
1
3
5
FC Stade Nyonnais
FC Stade Nyonnais
1
0
1
5
FC Vaduz
FC Vaduz
1
0
1
7
FC Schaffhouse
FC Schaffhouse
1
-1
0
7
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
1
-1
0
9
FC Wil
FC Wil
1
-1
0
10
FC Aarau
FC Aarau
1
-2
0
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la