Après de folles négociations
C'est fait: Yann Sommer file au Bayern Munich!

Cette fois, c'est définitif: Yann Sommer est transféré du Borussia Mönchengladbach au Bayern Munich. La fin d'un long feuilleton qui a des répercussions sur l'autre portier de l'équipe de Suisse, Jonas Omlin. Blick vous livre toutes les explications.
Publié: 18.01.2023 à 15:33 heures
|
Dernière mise à jour: 18.01.2023 à 15:37 heures
1/2
Le gardien de l'équipe nationale suisse signe au Bayern Munich!
Blick_Portrait_623.JPG
Andreas Böni

Pour Yann Sommer, c'est un rêve qui se réalise: après plus de huit saisons au Borussia Mönchengladbach et surtout des semaines de négociations, le gardien de la Nati est finalement transféré au «grand» Bayern Munich. Le portier né à Morges (VD) s'est engagé jusqu'en 2025 avec le club bavarois.

Cela signifie que le dernier rempart de la Nati entrera en concurrence directe avec le champion du monde 2014 Manuel Neuer à partir de cet été, lorsque l'Allemand reviendra de blessure. En ce qui concerne l'indemnité de transfert, les deux parties se seraient mises d'accord sur un montant de 8 millions d'euros plus bonus.

Dès vendredi sur le terrain?

Ce transfert est la fin d'un long feuilleton à rebondissement. Dimanche, Blick révélait que le Borussia Mönchengladbach et le Bayern Munich avaient repris les négociations pour le gardien de la Nati. À l'époque, l'offre du Bayern s'élevait, selon nos informations, à près de 4 millions d'euros.

Selon le journal «Bild», l'offre a ensuite été revue à la hausse: d'abord à 5 millions d'euros et 3 millions de bonus, puis 6+2. Des sommes extrêmement élevées pour un joueur de 34 ans dont le contrat expire cet été. Lundi soir, la chaîne de télévision Sky annonçait même que le Bayern proposait jusqu'à 9 millions (8+1) au total.

Vendredi, le Bayern affronte le RB Leipzig pour la reprise de la Bundesliga. Avec Yann Sommer dans les buts? Combien de temps faut-il à un gardien pour s'acclimater? «Quinze minutes environ. Ce n'est pas sorcier», a ironisé le nouvel entraîneur de l'international suisse, Julian Nagelsmann.

Sommer, toujours l'option numéro 1

Après l'accident de ski et l'absence pour cause de blessure du titulaire Manuel Neuer (fracture d'une jambe), le Bayern devait impérativement réagir pour trouver un gardien pour la fin de saison (au moins). Le retour de prêt d'Alexander Nübel de Monaco a été évoqué, mais le club monégasque refusait.

Publicité

Les noms du Marocain Yassine Bono (FC Séville), du champion du monde argentin Emiliano Martinez (Aston Villa) et du Croate Dominik Livakovic (Dinamo Zagreb), trois portiers qui ont brillé au Qatar, ont également été évoqués, tout comme les noms de Kevin Trapp (Francfort) et d'Illan Meslier (Leeds). Mais les dirigeants bavarois ont toujours montré leur préférence pour Yann Sommer.

«Il poursuit la tradition»

Le patron du Bayern, Oliver Kahn, lui-même trois fois élu gardien de l'année, a déjà tressé les louanges de Yann Sommer dans un documentaire diffusé sur la chaîne Sky. Il y analysait des scènes du portier de la Nati et était enthousiasmé par sa rapidité sur les jambes. «Il est incroyablement rapide. Il perpétue la tradition des très, très bons gardiens de but suisses», a-t-il salué.

Quid de la petite taille de Yann Sommer, dont on a toujours dit qu'elle lui barrait la route des grands clubs? «Avec ses 183 cm, Yann Sommer n'est pas le plus grand. Mais cela peut être compensé en tant que gardien de but avec une excellente capacité de saut.»

Ce transfert a des répercussions pour un autre portier de la Nati: Jonas Omlin (29 ans) pourrait bien être engagé en provenance de Montpellier par un certain... Borussia Mönchengladbach. Le club français est prêt à laisser partir le gardien de but numéro 3 de l'équipe de Suisse pour environ 8 millions d'euros. Le club aurait un remplaçant en la personne de Benjamin Lecomte, qui a gardé les buts de Montpellier de 2017 à 2019. Un accord a été trouvé, selon nos informations.

Publicité
Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la