A un an de l'Euro
Andi Zeqiri devrait quitter Brighton

Depuis octobre 2020, Andi Zeqiri est sous contrat avec le club anglais de Brighton. Mais après treize petites apparitions et deux prêts successifs, un départ est plus que probable pour le Vaudois. Blick a contacté son agent pour en savoir davantage sur sa situation.
Publié: 03.08.2023 à 12:01 heures
|
Dernière mise à jour: 03.08.2023 à 12:23 heures
1/6
Andi Zeqiri (en bleu) compte neuf apparitions en Premier League. Ici face à Southampton le quatorze mars 2021.
Bastien Feller

Le mercato bat actuellement son plein en Europe. Achats, ventes, les agents et les dirigeants de clubs sont sur tous les fronts.

Un joueur bien connu en Suisse romande attend également de voir de quoi son avenir sera fait: Andi Zeqiri. A 24 ans, le Vaudois est à l'aube d'une nouvelle page de sa carrière puisqu'il est sur le point de quitter Brighton.

Un nouveau départ

«Nous verrons quelle tournure cela va prendre ces prochains jours, mais Andi quittera le club», nous a confié par téléphone Ismaël Piller de l'agence Gold-Kick. Un départ plus que logique puisque son club ne compte pas sur ses services.

La preuve, Roberto De Zerbi et son équipe s'en sont allés en stage de pré-saison aux Etats-Unis sans prendre l'attaquant lausannois dans leurs bagages. Mais cela ne s'est pas fait sans qu'il essaie de convaincre son nouveau coach. «C'était notre volonté de retourner faire la préparation à Brighton, souligne l'agent. Roberto De Zerbi n'était pas en charge lors de ses deux départs en prêt et Andi voulait le rencontrer pour lui montrer ce qu'il peut faire.»

L'Euro 2024 en ligne de mire

Zeqiri s'entraine donc dans le sud de l'Angleterre, avec le groupe de joueurs qui n'a pas eu la possibilité de prendre l'avion direction les USA. Cette situation perturbe-t-elle le Vaudois? «Andi est très fort mentalement, rétorque Ismaël Piller. Il a déjà vécu beaucoup de choses à l'âge de 24 ans. Il est très mature et est calme. Il sait que ça va arriver et il n'y a donc pas de stress.»

On ne souhaite pas se précipiter dans le clan Zeqiri. Et pour une bonne raison: l'Euro 2024. «Cela va prendre du temps, mais nous n'allons pas faire trainer le dossier, poursuit-il. Le problème n'est pas de trouver un club, mais de trouver un projet sportif stable, où il pourrait poser ses valises et enchaîner dès le premier jour. Le choix du club est important en prévision de l'Euro. Il veut en faire partie.»

Publicité

De nombreux clubs intéressés

Une décision compréhensible compte tenu du fait que l'attaquant lausannois a fait partie du dernier rassemblement avec la Nati (29 minutes jouées contre Andorre le 16 juin). Un choix de la direction de Brighton de se séparer de lui qui est également concevable sur le plan économique. L'attaquant reste sur six bons mois avec le FC Bâle et est à un an de la fin de son contrat.

Les Anglais pourraient donc récupérer une partie des quatre millions investis il y a bientôt trois ans. Mais où pourrait-il bien déposer ses valises? «Il existe des intérêts concrets d'Angleterre, notamment en Championship (2e division), de France, d'Allemagne, d'Italie et plusieurs de Turquie, nous apprend l'agent. Nous allons analyser toutes les options.»

Les possibilités sont donc nombreuses. Reste à Andi Zeqiri et ses conseillers de faire le bon choix pour la suite de sa carrière.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la