A deux matches de l'exploit
Thomas Häberli, ce Suisse qui rêve de l'Euro avec l'Estonie

Thomas Häberli entraîne la sélection balte depuis plus de deux ans et a gagné le droit de participer aux barrages. Les Estoniens y affronteront la Pologne en demi-finale.
Publié: 23.11.2023 à 15:30 heures
1/5
Depuis plus de deux ans, Thomas Häberli entraîne l'équipe nationale d'Estonie.
RMS_Portrait_AUTOR_909.JPG
Carlo Emanuele Frezza

Il reste encore trois places à attribuer pour l'Euro 2024. Douze nations se les disputeront en mars lors des barrages. Parmi elles, l'Estonie et donc, avec elle, une partie de la Suisse. Avec Thomas Häberli, c'est en effet un Lucernois qui est sur la ligne de touche depuis environ deux ans et demi. Trois Suisses sont en effet actuellement sélectionneurs nationaux: Murat Yakin (pour combien de temps encore?), Raoul Savoy (République centrafricaine) et, donc, Thomas Häberli.

Blick a joint celui-ci le dernier jour du rassemblement de la Nati. Entre-temps, il a été défini que l'Estonie affrontera la Pologne en playoffs, avant, éventuellement, une finale contre le pays de Galles ou la Finlande. «Une victoire serait historique», déclare sans hésiter l'ancien professionnel d'YB. Une déclaration tout à fait logique au vu de la différence de qualité entre la Pologne et l'Estonie sur le plan individuel.

Le rêve de l'Euro grâce au règlement spécial

Thomas Häberli estime néanmoins que ses Sinisärgid (en français: «chemises bleues») ont leurs chances. «Les Polonais sont forts, mais ce ne sont pas les Belges. Sur un seul match, tout peut arriver. Toute la pression est sur eux», souligne-t-il. «Nous devons être prêts et en pleine forme. Et si nous avons tout le monde à disposition, nous pouvons être dangereux».

Le fait que les Estoniens puissent rêver de leur toute première participation à l'Euro est inespéré. Ils ont en effet terminé la phase de qualification à la dernière place du classement avec seulement deux buts et un point. Mais un point spécial du règlement de la Ligue des Nations rend tout de même possible la participation aux barrages.

Thomas Häberli restera-t-il en Estonie après 2024?

En tant que vainqueur de la ligue D, l'Estonie n'a pas droit en soi aux playoffs. Mais comme il n'y a que deux pays de la Ligue A en playoffs au lieu de quatre, c'est la meilleure équipe de la Ligue D, donc l'Estonie, qui prend sa place, selon les règles de l'UEFA. Il est clair que Thomas Häberli défend la Ligue des Nations: «Cela a du sens pour toutes les nations de jouer contre des équipes qui sont au même niveau. Le fait que nous puissions ainsi participer en plus aux playoffs est la cerise sur le gâteau».

En plus des playoffs, l'année prochaine réserve à Thomas Häberli un autre point fort avec la Ligue des Nations en Ligue C en tant que promu. La suite reste ouverte, son contrat expirant fin 2024. En tout cas, il se sent parfaitement bien à Tallinn, la capitale estonienne, où il vit avec toute sa famille. Une décision sur son avenir devrait être prise cet été, conte de fées de l'Euro ou pas.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la