3e tour US Open
Laaksonen battu en quatre sets par Gojowczyk

Henri Laaksonen (ATP 130) n'a pas su saisir sa chance vendredi à l'US Open.
Publié: 03.09.2021 à 20:45 heures
1/2
Laaksonen ne disputera pas son premier 8e de finale de Grand Chelem dans cet US Open
ATS

Le Schaffhousois, qui visait comme son adversaire un premier 8e de finale en Grand Chelem, s'est incliné 3-6 6-3 6-1 6-4 dans le duel de qualifiés qui l'opposait à l'Allemand Peter Gojowczyk (ATP 141) au 3e tour.

Cette défaite, consommée après 2h07' de jeu, n'a rien d'infamant. Finaliste du Geneva Open en 2018 et vainqueur d'un titre ATP (Metz 2017), Peter Gojowczyk (32 ans) a déjà figuré au 39e rang mondial, en juin 2018, alors que le meilleur classement de Henri Laaksonen est une 93e place obtenue en août 2017.

Mais il y avait mieux à faire jeudi sur le Grandstand pour le no 3 helvétique. Celui-ci s'est montré nettement moins convaincant que dans ses deux premiers matches, remportés face John Millman (ATP 43) puis à Cristian Garin (no 16). Il fut ainsi bien trop attentiste à l'échange après le gain du set initial.

Trop imprécis dans une première manche où il a commis pas moins de 18 fautes directes, Peter Gojowczyk a en revanche su élever nettement son niveau de jeu dès l'entame du deuxième set. Le Munichois a d'ailleurs réussi le break d'entrée dans la deuxième manche pour reprendre confiance et mettre tout de suite son adversaire sous pression.

De plus en plus percutant, notamment en coup droit, Peter Gojowczyk a dès lors largement dominé les débats. Peut-être gêné par une douleur au pied droit, Henri Laaksonen n'a pas signé le moindre break dans les trois derniers sets. Avec seulement 50 % de premières balles de service passées et 42 fautes directes, il ne pouvait probablement pas espérer un meilleur sort.

Henri Laaksonen se consolera peut-être tout de même grâce au chèque de 180'000 dollars récompensant son accession au 3e tour, lui qui avait empoché 113'000 euros en atteignant le même stade de la compétition ce printemps sur la terre battue de Roland-Garros où il était également sorti des qualifications. Il gagnera en outre une douzaine de places dans la hiérarchie.

Publicité

Le Schaffhousois de 29 ans - qui aurait encaissé 265'000 dollars et retrouvé place dans le top 100 en cas de victoire - a en outre démontré une nouvelle fois son véritable potentiel. A lui de profiter de la confiance accumulée pour poursuivre son redressement, avec en ligne de mire une accession directe au tableau final du prochain Open d'Australie.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la