Publireportage
La clé du succès de la star de l’humour Charles Nguela

« Ici, j’ai appris la persévérance » : Charles Nguela est convaincu que le fait d’être membre d’un club de sport lui a beaucoup appris. Aux côtés d’autres stars, il s’engage comme ambassadeur d’une initiative de Swiss Olympic pour soutenir les clubs de sport suisses.
Publié: 21.11.2022 à 00:01 heures
|
Dernière mise à jour: 17.11.2022 à 13:32 heures

Peu d’humoristes suisses ont atteint aussi rapidement le summum dans leur domaine que Charles Nguela, à 33 ans. Dès son premier spectacle, l’Argovien a remporté le prix du jury et du public lors des Swiss Comedy Awards en 2014.

La vitesse à laquelle Charles Nguela poursuit sa carrière n’est pas surprenante, car il courait et sautait déjà plus vite et plus loin que tout le monde quand il était membre du club de sport BTV Aarau Athletics à la fin des années 2000. Dans ses disciplines de prédilection, à savoir le 200 m, le saut en hauteur et le saut en longueur, le décathlonien et heptathlonien a même été couronné champion cantonal à plusieurs reprises.

Coup d'œil en coulisses: Charles Nguela

Coup d’œil derrière les coulisses : Charles Nguela lors de la séance photos pour l’initiative de Swiss Olympic en faveur des clubs de sport suisses.

Apprendre la persévérance dans son club de sport

Durant les années qu’il a passées en tant que sportif au sein d’un club, Charles Nguela a en effet appris de nombreuses choses qui lui ont permis de réussir dans sa vie privée et professionnelle. Il déclare ainsi : « Au sein de mon club, j’ai notamment appris la persévérance. Lorsqu’on réalise quelque chose et qu’on échoue, on peut quand même être satisfait car on sait qu’on s’est donné à 100 %. »

Comme Charles Nguela, environ deux millions de Suisses et de Suissesses sont membres d’un des plus de 18 000 clubs de sport existant dans le pays. Volonté de performance, esprit d’équipe et respect : ces valeurs caractérisent la vie associative. D’autres personnalités suisses l’ont également appris. Sergio Ermotti, ancien CEO d’UBS et actuel président du conseil d’administration de Swiss Re, se souvient par exemple encore bien à quel point les nombreuses années qu’il a passées au FC Collina d’Oro ont été une école de vie et une aide précieuse pour sa future carrière : « Faire partie d’un club de sport et d’une équipe m’a aidé à grandir et m’a appris que je pouvais me servir des défaites pour trouver de nouvelles approches. »

Un éminent soutien

Ceux qui ont beaucoup reçu aiment aussi donner en retour. C’est pourquoi Charles Nguela se mobilise actuellement aux côtés de Sergio Ermotti, de la chanteuse Francine Jordi, de la membre du conseil d’administration d’Assura Jeannine Pilloud, de l’ancienne Miss Suisse Whitney Toyloy et du conseiller national Christian Lohr en faveur d’une initiative de Swiss Olympic pour soutenir les clubs de sport suisses. La campagne montre des personnalités suisses qui ont été ou sont membres d’un club de sport et les nombreuses choses qu’elles y ont apprises pour leur vie et leur future carrière.

1/6
Apprendre des choses essentielles pour la vie privée et professionnelle grâce à son club de sport : Des personnalités suisses s’engagent en faveur des clubs de sport suisses.

Jürg Stahl, président de Swiss Olympic, déclare à ce sujet : « Le fait que ces personnalités suisses soutiennent le sport associatif dans notre pays envoie un signal fort. Cet engagement met clairement en évidence que les clubs de sport suisses non seulement offrent la possibilité de pratiquer un sport ensemble et d’organiser des compétitions, mais sont aussi un lieu de convivialité où on apprend la volonté de performance, l’entraide, le respect et d’autres valeurs positives qui sont déterminantes pour une vie saine et épanouissante. »

Le parcours suivi par la nouvelle star de l’humour Charles Nguela vient confirmer ces propos : Les valeurs qu’il a apprises lorsqu’il faisait partie du BTV Aarau Athletics lui permettront certainement de poursuivre sa carrière d’humoriste avec succès.


mon-club-de-sport.ch


Cet article est une publicité.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la