Un lycée professionnel ciblé
Trois morts dans une attaque de drones russe dans la région de Kiev

Trois personnes ont été tuées dans une attaque de drones russe ayant touché un lycée professionnel dans la région de Kiev durant la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le service d'Etat des situations d'urgence.
Publié: 22.03.2023 à 11:28 heures
|
Dernière mise à jour: 22.03.2023 à 11:34 heures
Pour Volodymyr Zelensky "tout cela c'est juste la dernière nuit de terreur russe". Et le président ukrainien de condamner sur Twitter des "frappes criminelles" (Photo prétexte).

«Plus de vingt drones meurtriers iraniens» lancés contre l'Ukraine, «ainsi que des missiles, de nombreux bombardements. La terreur se poursuit», a dénoncé sur Twitter le président ukrainien Volodymyr Zelensky condamnant des «frappes criminelles».

Au total, la Russie a lancé 21 drones contre l'Ukraine dans une attaque qui a commencé peu avant minuit, a indiqué l'armée de l'air ukrainienne, précisant en avoir abattu 16. Elle aurait attaqué l'Ukraine avec des drones de combat de fabrication iranienne Shahed-136/131 depuis la région russe de Briansk, située au nord de l'Ukraine, avance-t-elle encore.

Les trois personnes tuées sont mortes dans une frappe qui a touché un lycée à Rjychtchiv, ville située à environ 80 kilomètres au sud de Kiev, a précisé le service d'Etat des situations d'urgence (DSNS) qui a publié des images d'immeubles fortement endommagés.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Trois personnes toujours sous les débris

Vers 7h (6h suisses) «trois personnes» ont été retrouvées mortes, «deux personnes ont été blessées et une personne a été sauvée», a indiqué le DSNS sur Telegram, ajoutant que «quatre personnes se trouvent probablement sous les décombres». Parmi les morts, le chauffeur d'une ambulance arrivée sur place après l'attaque, a précisé dans un communiqué sur Facebook le parquet général ukrainien, faisant état de son côté de sept blessés dont un enfant de 11 ans.

Trois personnes pourraient toujours se trouver sous les débris, selon le parquet général. L'administration militaire de la région de Kiev a pour sa part indiqué sur Telegram que trois personnes ont été tuées et sept blessées dans une attaque sur un «site civil», sans donner plus de détails.

L'attaque a «partiellement détruit» deux étages de deux résidences de lycéens et un bâtiment où ils faisaient leurs études, selon le DSNS. L'incendie qui s'est déclaré sur le site, touchant plus de 300 mètres carrés, a été éteint peu avant 7h. «Plus de 200 personnes ont été évacuées», a de son côté expliqué le chef de la police dans la région de Kiev, Andriï Nebytov. «Les premières explosions (au lycée) ont retenti vers 03h, plus tard, une série d'autres a suivi», a-t-il ajouté.

Publicité

Dans la matinée, des sirènes anti-aériennes ont à nouveau retenti dans toute l'Ukraine.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la