Nouvelle ventouse qui remplace l'aiguille
Les sangsues inspirent des scientifiques pour le prélèvement du sang

Inspirés par les sangsues, des scientifiques zurichois ont mis au point une ventouse de prélèvement sanguin. Cela permet d'obtenir du sang pour des tests médicaux sans avoir recours à une aiguille.
Publié: 02.05.2024 à 11:24 heures
Le prototype de ventouse pour le prélèvement de sang développé à l'EPFZ ne mesure que deux centimètres et demi.

Inspirés par les sangsues, des scientifiques zurichois ont mis au point une ventouse de prélèvement sanguin. Cela permet d'obtenir du sang pour des tests médicaux sans avoir recours à une aiguille.

Ce sont surtout les personnes qui ont la phobie des aiguilles qui pourraient profiter de la ventouse, a indiqué jeudi l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans un communiqué. Environ 70% des décisions médicales nécessitent des prélèvements sanguins, écrivent les auteurs dans la revue Advanced Science.

Un outil de 2 centimètres et demi de diamètre

La ventouse en silicone, d'environ deux centimètres et demi de diamètre, est placée sur le bras ou le dos. Elle contient une douzaine de micro-aiguilles. Lorsque la ventouse est pressée sur la peau, les petites aiguilles perforent cette dernière. La dépression dans la ventouse permet ensuite de recueillir en quelques minutes suffisamment de sang pour des examens diagnostiques.

La ventouse permet certes de prélever moins de sang qu'une prise de sang classique avec une aiguille au bras, mais nettement plus qu'avec une petite piqûre dans le doigt. Selon l'EPFZ, elle est si facile à utiliser que même des personnes sans formation médicale pourraient s'en servir.

Les scientifiques voient une application possible dans le diagnostic du paludisme, par exemple. Mais jusqu'à présent, le nouvel appareil n'a été testé que sur des porcs. D'autres études sont nécessaires avant de pouvoir l'utiliser à grande échelle sur les humains.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la