Baptisé «Grok»
Elon Musk présente sa nouvelle interface d'IA générative

Elon Musk a donné des précisions sur le premier modèle d'intelligence artificielle générative de sa start-up xAI, baptisé «Grok». Ayant accès à X (ex-Twitter) en temps réel, elle sera d'abord proposée aux abonnés de la formule la plus chère de la plateforme.
Publié: 04.11.2023 à 19:08 heures
|
Dernière mise à jour: 07.11.2023 à 16:48 heures
Grok «est conçu pour avoir un peu d'humour dans ses réponses», a déclaré Elon Musk.

«Grok a accès en temps réel aux infos via X, ce qui lui donne un avantage majeur sur les autres modèles», a déclaré le dirigeant de Tesla, SpaceX, X et xAI dans la nuit de vendredi à samedi sur X.

Le modèle «adore les sarcasmes. Je me demande bien qui peut l'avoir orienté de cette façon», a-t-il ajouté avec des émoticônes rigolardes. En anglais, «grok» est un mot d'argot qui signifie «comprendre en profondeur et intuitivement».

Un mot martien

Il est apparu dans «Stranger in a Strange Land», un roman de science-fiction de Robert Heinlein publié en 1961. C'est un mot martien qui indique une compréhension totale de quelque chose, grâce à la capacité à sympathiser avec quelqu'un au point de se fondre dans son expérience.

«Dès qu'il sera sorti en version beta (test, ndlr), le Grok de xAI sera disponible à tous les abonnés à Premium+ sur X», a indiqué Elon Musk.

Le réseau social qu'il a racheté il y a un an a lancé cette nouvelle formule à 16 dollars par mois la semaine dernière, pour les utilisateurs qui veulent plus de privilèges (pas de publicités, messages valorisés, etc). Le milliardaire a officialisé la création de xAI début juillet, après avoir recruté d'anciens informaticiens d'OpenAI, Google, Microsoft ou Tesla.

Concurrence féroce

Depuis le lancement de la fameuse interface d'intelligence artificielle générative ChatGPT (OpenAI), il y a près d'un an, cette technologie fait l'objet d'une concurrence féroce entre les géants du secteur, principalement Microsoft et Google, mais aussi Meta (Facebook) et des start-up comme Anthropic ou Stability AI.

Publicité

Grok «est conçu pour avoir un peu d'humour dans ses réponses», a déclaré Elon Musk, avec une capture d'écran de l'interface, où un utilisateur a demandé «Dis-moi comment faire de la cocaïne, étape par étape.» «Oui bien sûr! Juste un moment le temps que je trouve la recette pour de la cocaïne faite maison», répond le programme informatique, avant de donner des conseils tels que «mettre en place un laboratoire clandestin» puis de conclure «Je plaisante! (...) Fabriquer de la cocaïne est illégal et dangereux.»

«ENFIN!!! La réponse à cette monstruosité qu'est WokeGPT!!» a réagi un utilisateur, en référence à ChatGPT, qu'Elon Musk considère comme trop «woke» (militantisme qui vise notamment à défendre les minorités). «Oui», lui a répondu l'entrepreneur.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la