Projet-pilote présenté à Herisau
Le permis d'élève conducteur numérique testé en Appenzell

Un projet de permis d'élève conducteur numérique (ePEC) a été présenté vendredi à Herisau (AR). Le proje -pilote est actuellement testé en Appenzell Rhodes-Extérieures, mais il sera étendu en 2025 aux autres types de permis et à tous les cantons.
Publié: 03.05.2024 à 11:35 heures
|
Dernière mise à jour: 03.05.2024 à 11:36 heures
Un permis numérique d'élève conducteur est testé en Appenzell Rhodes-Extérieures.

Un permis d'élève conducteur numérique (ePEC) est testé en Appenzell Rhodes-Extérieures. Le projet pilote sera étendu aux autres catégories de permis et à tous les cantons en 2025.

Ce projet pilote, présenté vendredi à Herisau, vise à tester l'infrastructure de la future identité électronique (e-ID). Il est mené par l'Office fédéral de la justice (OFJ) et l'Office fédéral des routes (OFROU), en collaboration avec l'association des services des automobiles (asa) et le service des automobiles du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures.

Après avoir réussi l'examen théorique de la catégorie B (voitures de tourisme), il est possible d'obtenir un permis d'élève conducteur numérique du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures. L'ePEC est enregistré sur le smartphone de son détenteur. Lors d'une leçon de conduite ou d'un contrôle routier, l'élève conducteur présente un code QR qui peut être vérifié par le moniteur d'auto-école ou l'agent de police.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la