Plus de 20 femmes exploitées
Un trafiquant d'êtres humains a été inculpé à Zurich

Le ministère public zurichois a inculpé un trafiquant d'êtres humains présumé. Le ressortissant espagnol de 32 ans aurait dirigé un réseau de prostitution étendu dans toute la Suisse. Il aurait exploité plus d'une vingtaine de femmes.
Publié: 27.09.2023 à 16:44 heures
Plus de 20 femmes auraient été exploitées par le trafiquant présumé (archives).

Le prévenu aurait recruté de manière ciblée des femmes en provenance d'Amérique du Sud, d'où il est lui-même originaire, indique le Ministère public mercredi. Il usait de faux prétextes.

Travail illégal

En Suisse, il plaçait les femmes dans des logements à Zurich et en Argovie et les faisait travailler illégalement pour son entreprise d'escorts. Plusieurs femmes ont été contraintes de remettre la majeure partie de leurs revenus. Les conditions du travail de prostitution leur étaient imposées par le prévenu.

L'homme aurait aussi engagé illégalement plusieurs chauffeurs, également originaires d'Amérique du Sud, pour amener les femmes à leurs clients. Le Ministère public l'accuse de traite d'êtres humains, d'encouragement à la prostitution et de violation de la loi sur les étrangers et l'intégration.

Le prévenu se trouve en détention. Il reconnaît les faits dans leur principe, raison pour laquelle son procès pourra avoir lieu en procédure simplifiée devant le tribunal de district de Pfäffikon (ZH). Le procureur indiquera la peine requise lors de l'audience, a précisé un porte-parole à Keystone-ATS. Sa date n'a pas encore été fixée.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la