L'opposition espère déloger l'armée
Les Thaïlandais se rendent aux urnes ce dimanche

Les Thaïlandais ont commencé dimanche à voter à l'occasion des premières élections législatives depuis les manifestations pro-démocratie de 2020. Le gouvernement conservateur pro-armée est donné perdant dans les sondages face à l'opposition progressiste.
Publié: 14.05.2023 à 07:53 heures
|
Dernière mise à jour: 14.05.2023 à 07:54 heures
Le principal parti d'opposition, Pheu Thai, mené par Paetongtarn Shinawatra, la fille de l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, est donné gagnant par les sondages (archives).

Quelque 95'000 bureaux de vote ont ouvert à 08h à travers le royaume aux 52 millions d'électeurs. Les analystes anticipent un taux de participation élevé, faisant écho au changement souhaité par une partie de la population, entre une croissance économique en berne et un recul des libertés fondamentales.

Le principal parti d'opposition, Pheu Thai, mené par la fille de l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, espère tourner la page d'une quasi-décennie de domination par l'armée et ses alliés, incarnée par le Premier ministre sortant Prayut Chan-O-Cha, 69 ans.

Mais le système électoral complexe offre au candidat proche des militaires une avance confortable, qui pourrait atténuer l'ampleur de l'alternance attendue, voire ouvrir une nouvelle période d'instabilité.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la