L'entreprise est optimiste
Le chimiste de la construction Sika révise ses perspectives de croissance à la hausse

Le chimiste de la construction Sika a révisé ses perspectives de croissance à la hausse pour 2022. Le chiffre d'affaires devrait progresser de 15% en monnaies locales, a indiqué l'entreprise zougoise mardi dans le cadre de sa journée des investisseurs.
Publié: 04.10.2022 à 08:46 heures
Optimiste pour l'exercice en cours, Sika relève ses attentes en matière de ventes et de rentabilité.

Sur la même période, le résultat d'exploitation (Ebit) devrait quant à lui croître de manière «plus que proportionnelle», a ajouté la société dans un communiqué.

Fin juillet, le groupe tablait sur une progression des recettes «de plus de 10%» en 2022, ce qui devrait permettre de dépasser le seuil symbolique des 10 milliards de francs de chiffre d'affaires.

Synergies attendues

L'acquisition de MBCC, ex-filiale du groupe allemand BASF active dans la chimie de la construction, se révèle pertinente d'un point de stratégique et devrait permettre de générer de la valeur. Sika confirme ainsi les synergies attendues, aux alentours de 160 à 180 millions de francs par an.

L'entreprise de Baar cherche en outre un repreneur pour une partie des activités de MBCC liées aux adjuvants.

Début août, Sika a annoncé que la finalisation de la transaction était reportée, en l'attente de l'accord des autorités britanniques, qui procèdent à un examen approfondi. De nombreuses juridictions ont toutefois déjà donné leur aval.

Fort de ses 27'000 salariés dans le monde, Sika a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 9,3 milliards de francs en 2021.

Publicité

Au niveau de la durabilité, l'entreprise a confirmé son ambition de réduire à zéro ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la