Interdiction de l'expérimentation animale
L'industrie de la biotechnologie rejette l'initiative populaire

Swiss Biotech Association recommande le rejet de l'initiative populaire visant à interdire toute expérimentation animale. Le texte soumis au peuple le 13 février menacerait directement la recherche suisse et aurait un impact significatif sur le système de santé.
Publié: 17.01.2022 à 08:42 heures
L'inititative populaire visant à interdire l'expérimentation animale représente un danger dans le domaine de la santé selon les industries de la biotechnologie

L'acceptation de l'initiative rendrait impossible le développement de nouveaux médicaments en Suisse et les patients se verraient refuser l'accès à des médicaments innovants, selon Michael Altorfer, directeur de la Swiss Biotech Association, cité dans le communiqué publié lundi. Swiss Biotech Association représente plus de 360 startups et PME actives dans les thérapies innovantes.

La Suisse se retrouverait isolée. Les entreprises de recherche devraient abandonner certaines de leurs activités ou les transférer à l'étranger. Aucun nouveau médicament développé conformément aux règles d'approbation applicables au niveau international ne pourrait être importé. Le pays se priverait ainsi des dernières innovations en matière médicale.

Les innovateurs suisses font partie d'un effort mondial visant à fournir des solutions thérapeutiques biomédicales. Cet effort a été essentiel pour mettre au point des thérapies soulageant la douleur et sauvant des millions de vies. Ce rôle contribue aussi à la qualité du système de santé suisse.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la