Les nouveaux ministres sont connus
Le gouvernement d'Attal vire à droite et respecte une parité toute relative

On connait la composition du gouvernement du Premier ministre Gabriel Attal. Le Premier ministre prend un virage à droite et nomme Rachida Dati à la culture.
Publié: 11.01.2024 à 17:34 heures
|
Dernière mise à jour: 12.01.2024 à 10:36 heures
Gabriel Attal a nommé son premier gouvernement.

Deux jours après la nomination de Gabriel Attal comme nouveau Premier ministre français, un nouveau gouvernement a été nommé ce jeudi soir. Rachida Dati est nommée ministre de la Culture, c'est la grosse surprise de la soirée. Elle remplacerait donc Rima Abdul Malak, en désaccord avec Emmanuel Macron sur l'affaire Gérard Depardieu. Eric Ciotti, patron des Républicains, a annoncé que Dati serait exclue de son parti de toujours au moment-même où elle a été nommée ministre du gouvernement Macron.

Plusieurs poids-lourds sont confirmés à des postes-clés du gouvernement, dont Bruno Le Maire à l'Economie et Gérald Darmanin à l'Intérieur, lors de l'annonce attendue jeudi après-midi du casting concocté par Emmanuel Macron avec son nouveau Premier ministre Gabriel Attal.

Sébastien Lecornu reste aux Armées et Eric Dupond-Moretti à la Justice. Secrétaire d'Etat à la Jeunesse depuis juillet, Prisca Thevenot va prendre du galon en devenant porte-parole du gouvernement à la place d'un ténor, Olivier Véran, dont le sort n'est pas encore connu, selon ces sources du camp présidentiel. Parmi les ministres nommés, Amélie Oudéa-Castéra est nommée ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse, des Sports et des JO.

Vers des chaises musicales ministérielles

Ces noms ont commencé à filtrer en début de soirée après un nouvel entretien d'une heure et demie entre le chef du gouvernement et le président à l'Elysée en début d'après-midi. La liste des ministres de plein exercice a été annoncée jeudi soir par le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler, deux jours après la nomination de Gabriel Attal.

Le duo exécutif a opté a priori pour une annonce en deux temps: une première salve rapide concernant les ministres de plein exercice, une seconde, ultérieure, complétant le casting avec les secrétaires d'État voire les ministres délégués. Si ce scénario se confirme, le premier Conseil des ministres du gouvernement Attal pourrait se tenir dès vendredi matin.

À noter qu'aucune femme n'a été nommée à la tête des Ministères régaliens, les postes les plus prestigieux. Mais sur les quatorze ministres et ministres délégués, la moitié sont des femmes.

Publicité

Le gouvernement en un coup d'oeil

  • Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances
  • Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur
  • Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités

  • Sébastien Lecornu, ministre des Armées
  • Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice
  • Stéphane Séjourné, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

  • Amélie Oudéa-Castéra, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse, des Sports et des JO

  • Rachida Dati, ministre de la Culture

  • Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la souveraineté alimentaire

  • Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur

  • Aurore Bergé, ministre déléguée à l'Egalité hommes/femmes et à la lutte contre les discriminations

  • Marie Lebec, ministre déléguée aux Relations avec le Parlement

  • Marie Lebec, ministre chargée des Relations avec le Parlement

  • Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la