Traite d'êtres humains
Un avion transportant 303 Indiens immobilisé pour des soupçons de traite d'êtres humains

Un avion qui avait à son bord 303 Indiens a été immobilisé par les autorités françaises. Elles soupçonnent un trafic d'êtres humains.
Publié: 22.12.2023 à 18:12 heures
Un avion à destination du Nicaragua transportant plus de 300 passagers indiens en provenance des Émirats arabes unis a été immobilisé à l'aéroport en raison de soupçons de «trafic d'êtres humains», ont déclaré les autorités le 22 décembre 2023, après une dénonciation anonyme lors d'une escale technique à Vatry.

L'avion devait relier Dubaï au Nicaragua avec plus de 300 Indiens à bord: il a été immobilisé par les autorités françaises sur le tarmac d'un aéroport de la Marne, le temps de vérifier les «objectifs de transport» de ces passagers, en raison de soupçons «de traite d'êtres humains».

Cet Airbus A340, qui avait atterri jeudi après-midi sur la piste du petit aéroport de Vatry pour une escale technique, est immobilisé depuis, après un «signalement anonyme» selon lequel il «transportait des passagers indiens (...) susceptibles d'être victimes de traite des êtres humains», a expliqué à l'AFP le parquet de Paris à l'AFP.

Auditons et vérifications

La Juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée (Junalco) «a repris l'enquête pour vérifier si des éléments viendraient corroborer le soupçon de traite des êtres humains en bande organisée, crime faisant encourir 20 ans de réclusion criminelle et trois millions d'euros d'amende», ajoute le parquet.

«La Direction nationale de la police aux frontières (notamment l'Oltim, Office de lutte contre le trafic illicite de migrants), la gendarmerie des transports aériens et la brigade de recherche de Vitry-le-François ont été co-saisies et procèdent aux auditions et vérifications des conditions et objectifs de transport des passagers», précise également le parquet.

La préfecture de la Marne a indiqué dans un communiqué que ce vol de la compagnie roumaine Legend Airlines, transportant au total 303 passagers indiens, «est resté immobilisé sur le tarmac» «suite à son atterrissage (jeudi) dans l'après-midi» et à une intervention de la brigade de gendarmerie des transports aériens à bord.

La préfecture a confirmé à l'AFP que l'avion était toujours cloué au sol vendredi après-midi.

Publicité

Rejoindre les Etats-Unis

Selon une source proche du dossier, qui précise que l'avion s'est arrêté à Vatry pour une recharge en carburant, ces passagers indiens, probablement des travailleurs aux Emirats arabes unis, pourraient avoir voulu se rendre en Amérique centrale afin de tenter ensuite d'entrer illégalement aux Etats-Unis ou au Canada. D'après le site spécialisé Flightradar, Legend Airlines est une petite compagnie dont la flotte est composée de quatre avions, dont deux A340-313.

Par deux arrêtés successifs publiés jeudi soir et vendredi matin, le préfet de la Marne a étendu temporairement la zone d'attente des étrangers au hall d'accueil de l'aéroport, où les passagers disposent selon la préfecture de «lits individuels», après avoir dans un premier temps été maintenus dans l'avion, où ils ont pu «se restaurer».

Un dispositif de gendarmerie empêchait vendredi après-midi l'accès à l'aéroport, a constaté une journaliste de l'AFP. L'aéroport de Vatry, petit aérodrome situé à une vingtaine de kilomètres de Châlons-en-Champagne et à 150 km à l'est de Paris, a accueilli 62.000 passagers en 2022, essentiellement via des compagnies low-cost, selon l'Union des aéroports français.

Il indique sur son site internet proposer des vols réguliers vers Marrakech et Porto et plus ponctuellement vers Faro, Madère et la Jordanie.

Publicité

(AFP)


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la