Jean-Luc Mélenchon pointé du doigt
Plus de 400 policiers blessés en France lors des manifestations du 1er mai

Un total de 540 personnes ont été interpellées en France, dont 305 à Paris, lors des manifestations du 1er-mai, a dit mardi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Il a ajouté que 406 policiers et gendarmes ont été blessés sur le territoire national.
Publié: 02.05.2023 à 10:23 heures
En France, «61 manifestants ont été blessés lundi, dont 31 à Paris», a indiqué Gérald Darmanin.

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé mardi que 540 personnes ont été interpellées, dont 305 à Paris, lors des manifestations du 1er mai. Il a ajouté que 406 policiers et gendarmes ont été blessés sur le territoire national.

Dans la capitale, 259 policiers et gendarmes ont été blessés, a précisé le ministre, interrogé sur BFMTV. «Il faut avoir les sanctions pénales les plus fermes contre ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre», a-t-il ajouté, appelant à une «loi anti-casseurs». En France, «61 manifestants ont été blessés, dont 31 à Paris», a ensuite ajouté Gérald Darmanin.

Jean-Luc Mélenchon pointé du doigt

Parmi les policiers et gendarmes blessés, «trois sont dans une situation extrêmement difficile, même si leur pronostic vital n'est pas engagé», a détaillé le ministre. Le policier ayant reçu un cocktail Molotov dans la manifestation parisienne «a été brûlé au visage, il est encore hospitalisé», a-t-il ajouté.

«Où est la condamnation de M. (Jean-Luc) Mélenchon contre l'attaque de ce policier?», a ensuite lancé Gérald Darmanin, en s'en prenant à plusieurs reprises au leader de la France Insoumise, l'accusant de ne pas assez condamner les violences. «Son silence le rend complice», a encore affirmé le ministre.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la