Dix blessés
Un plat flambé cause un incendie mortel dans un restaurant à Madrid

Un incendie s'est déclaré vendredi soir à Madrid, dans un restaurant où l'on servait un plat flambé, rapportent samedi les autorités et la presse citant des témoins. Deux personnes ont été tuées et dix autres blessées.
Publié: 22.04.2023 à 13:42 heures
Le feu a pris lorsque le serveur a flambé un plat à la table des clients.

A Madrid, un incendie s'est déclaré dans un restaurant servant des plats flambés vendredi 21 avril. Le service des Urgences Samur de la capitale espagnole «a soigné douze personnes dans cet incident», dont deux sont «mortes», a déclaré l'un de ses responsables, Montse Marcos, aux journalistes.

Parmi les dix blessés dans l'incendie de ce restaurant italien situé dans un quartier de l'ouest de la capitale espagnole, six «ont été transférés dans un état grave vers différents hôpitaux de Madrid», tandis que les quatre autres sont plus légèrement touchés, a précisé Montse Marcos.

Le feu s'est déclaré à cause d'un plat flambé

Selon des témoins cités par le quotidien El País, l'incendie s'est déclaré alors qu'un serveur flambait un plat dans une assiette. Le feu s'est rapidement propagé par les plantes qui décoraient l'établissement.

«Un des serveurs allait donner la touche finale à une assiette à l'aide d'un chalumeau pour la flamber. Il tenait l'assiette brûlante dans une main et le chalumeau dans l'autre. Il est passé à proximité des plantes et en quelques secondes, tout à brûlé», a raconté une cliente au journal.

Enquête ouverte

Selon les médias espagnols, l'une des personnes décédées est le serveur, l'autre est un client. Les pompiers ont indiqué qu'ils avaient été en mesure d'intervenir rapidement puisque leur caserne se trouvait à environ 400 mètres du lieu du sinistre et que plusieurs personnes ont accouru afin de les prévenir du drame en cours.

«Les gens sont allés en courant à la caserne des pompiers», c'est pourquoi «notre temps de réponse a été très rapide, car la moitié de nos équipes a gagné les lieux en courant et l'autre avec nos véhicules», a expliqué à la presse Carlos Marín, chef de l'équipe de garde dans la caserne.

Publicité

Une enquête de la police nationale a été ouverte à la suite de ce drame.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la