Delémont
CarPostal teste un véhicule électrique à Delémont

Avec la mise en service temporaire d'un bus électrique dans le Jura, CarPostal avance dans son ambition de bannir de sa flotte les véhicules qui fonctionnent aux carburants fossiles. D'ici 2024, la compagnie espère compter 100 nouveaux bus à moteur alternatif.
Publié: 24.06.2021 à 12:25 heures
CarPostal va tester un véhicule électrique dans les environs de Delémont (archives).

Pour son projet-pilote, CarPostal a choisi ses lignes de transport dans les environs de Delémont. Du 21 juin au 11 juillet, un bus de location électrique sera mis en circulation afin de «permettre aux voyageurs de se familiariser avec la mobilité électrique», a indiqué l'entreprise de transports dans un communiqué jeudi.

Des tests similaires avaient déjà été effectués à Bellinzone, Interlaken (BE), Glaris, Saint-Gall et Wohlen (AG). Delémont est la première commune en Suisse romande à profiter de cette nouvelle offre, a précisé le porte-parole de CarPostal Ben Küchler.

Dans le cadre de la stratégie énergétique de la Confédération, la filiale de La Poste projette de se séparer de la totalité de ses bus qui fonctionnent au diesel, en passant à des modes de propulsion alternatifs d'ici 2040.

Néanmoins, cette transition représente un important investissement. «Elle se fera là où les cantons eux-mêmes élaborent un concept de conversion du transport régional de passagers», a ajouté le porte-parole. CarPostal devra en outre s'accorder avec les cantons sur un financement pour la mise en place de stations de recharge.

Le modèle de bus choisi peut rouler pendant 150 kilomètres avant que sa batterie ne soit épuisée. La société de transports devra donc établir une stratégie de recharge. Celle-ci dépendra notamment des caractéristiques du réseau CarPostal exploité, sachant qu'un trajet en descente permet au moteur de s'alimenter en électricité.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la