Contre le milliardaire Andrej Babis
L'ex-général Petr Pavel remporte la présidentielle tchèque

Le général à la retraite de l'Otan Petr Pavel arrive en tête de l'élection présidentielle en République tchèque. Il est crédité de 57,07% des voix après le décompte de 90% des bulletins de vote.
Publié: 28.01.2023 à 16:36 heures
Durant la campagne électorale, l'ex-général Petr Pavel, 61 ans, a déclaré qu'il voulait être «un président digne» d'un pays membre de l'UE et de l'Otan.

Son rival, l'ex-Premier ministre et milliardaire Andrej Babis, obtient 42,92%, selon les résultats du décompte publiés en direct sur le site du Bureau tchèque des statistiques.

Bien que son rôle soit essentiellement honorifique en République tchèque, le chef de l'Etat nomme le gouvernement, choisit le gouverneur de la banque centrale et les juges constitutionnels. Il assure aussi le commandement suprême des forces armées.

Petr Pavel, 61 ans, ancien parachutiste d'élite, a déclaré durant la campagne électorale qu'il voulait être «un président digne» d'un pays membre de l'UE et de l'Otan. Andrej Babis, 68 ans, dont la richesse et les soucis judiciaires en ont fait un personnage clivant, avait qualifié le vote de «référendum sur Babis».

La campagne entre les deux tours a été âpre, avec une vague de désinformation ayant largement pris pour cible Petr Pavel, et des menaces de mort ayant visé Andrej Babis et sa famille.

Le président sortant, Milos Zeman, un homme politique controversé, a entretenu des liens étroits avec Moscou avant de faire volte-face au moment de l'invasion russe de l'Ukraine en février 2022.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la