Classée derrière l'UE
La Suisse pas très active pour protéger le climat, selon un expert

L'absence de centrales à charbon en Suisse ne fait pas du pays un modèle pour la baisse des émissions de CO2, indique le climatologue Reto Knutti. «En matière de protection du climat, la Suisse a nettement moins entrepris que de nombreux autres pays.»
Publié: 04.06.2023 à 06:38 heures
La Suisse est en retard sur l'UE en matière de réduction des émissions de CO2, estime Reto Knutti (archives).

Elle se trouve même derrière l'Union européenne (UE), ajoute-t-il dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung. «Au cours des 30 dernières années, nous avons réduit le CO2 d'environ 20%. Pour arriver à zéro en à peine 30 ans, il faut aller quatre fois plus vite».

«Regardez la Chine ou les Etats-Unis. Les deux ont reconnu depuis longtemps que le tournant énergétique est un gain économique», relève le scientifique, soulignant que la Chine deviendra probablement neutre en CO2 plus rapidement que la Suisse.

Selon le professeur de physique climatique à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), il ne faut pas parler uniquement des coûts en matière de protection du climat, mais aussi des avantages. «C'est comme si un patient en phase terminale refusait un médicament parce qu'il pourrait avoir des effets secondaires».

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la