Cellule de crise mise en place
Plusieurs dizaines de cyberattaques en Valais en 2022

En 2022, la police cantonale valaisanne a enregistré 23 attaques informatiques bloquant un système ou demandant des rançons, dévoile le conseiller d'Etat valaisan en charge de la sécurité, Frédéric Favre. La majorité des piratages a visé des particuliers.
Publié: 28.12.2022 à 06:24 heures
1/2
Une cellule de crise a été mise en place.

«Ces chiffres ne sont pas exhaustifs: tout le monde n'annonce pas les délits», avertit Frédéric Favre dans un entretien diffusé mercredi par Le Nouvelliste.

Le canton a mis sur pied un groupe de travail, «Cybersécurité Valais», chargé d'anticiper les cyberattaques dans les communes et d'améliorer leur niveau de sécurité, ajoute le ministre. «L'idée est d'avoir une approche transversale. Définir ce qu'il faut faire avant une attaque, mais aussi pendant et après».

Le groupe est notamment composé d'informaticiens, de représentants de la police et de la sécurité civile et militaire, précise le conseiller d'Etat. Si une attaque informatique coordonnée devait cibler plusieurs communes, «le canton interviendrait via son organe cantonal de crise, au même titre que si une catastrophe naturelle se produisait».

L'élu PLR reconnaît cependant que le risque zéro n'existe pas. «C'est peu probable que nous ne soyons pas touchés un jour par des cyberattaques». Mais il ne pense pas que le combat soit perdu d'avance. «Il faut s'adapter pour répondre aux besoins d'une lutte dématérialisée».

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la