Bilan positif de la police
Les secours ont été très sollicités pendant les trois jours du carnaval de Bâle

Le carnaval de Bâle 2024 s'est conclu sur une note positive, marqué par une hausse des interventions médicales et une collecte accrue de déchets, mais avec peu d'incidents sécuritaires.
Publié: 22.02.2024 à 13:08 heures
Les carnavaliers ont fait la fête une dernière fois à Bâle dans la nuit de mercredi à jeudi avant de se donner rendez-vous, sur le coup de 04h00, au 10 mars 2025.

Après trois jours et trois nuits de fête, le carnaval de Bâle s'est achevé jeudi au petit matin. La police en tire un bilan positif, mais les secours ont été plus sollicités que d'habitude en raison de la surconsommation d'alcool et d'accidents cardio-vasculaires. Les interventions des secours médicaux de Bâle-Ville ont «énormément» augmenté cette année durant le carnaval, indique le département cantonal de la justice et de la sécurité. Elles ont passé de 25 sollicitations l'an dernier à 69 au cours de l'édition 2024 du carnaval.

En revanche, les festivités sont restées calmes pour la police. Les forces de l'ordre n'ont enregistré qu'une dizaine de bagarres et voies de fait. En outre, 35 enfants perdus ont été remis aux personnes qui en avaient la charge.

La voirie et les transports publics bâlois (BVB) ont ramassé 360 tonnes de déchets. Ce poids est bien plus élevé que l'an dernier (230 tonnes) en raison de la pluie qui a alourdi les déchets lundi et dans la nuit de mercredi à jeudi, écrit le département cantonal des infrastructures et des transports.

Après la fin des festivités vers 04h00, environ 280 employés du département et des BVB ont nettoyé les rues. La ville est à nouveau propre depuis jeudi matin à 09h00, selon les autorités.

Le carnaval de Bâle, «les trois plus beaux jours de l'année» selon les Bâlois, avait débuté lundi à 04h00 avec le traditionnel «Morgestraich». Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2017, il est aussi le plus grand de Suisse. Il reprendra ses droits pour trois jours le 10 mars 2025.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la