Abus dans l'Église
160 nouvelles victimes se sont manifestées

Cent soixante victimes supplémentaires se sont manifestées depuis la publication d'une étude de l'Université de Zurich sur les abus au sein de l'Eglise catholique suisse, il y a six mois. Elles l'ont fait auprès des diocèses et des services d'aide aux victimes.
Publié: 05.03.2024 à 15:26 heures
D'autres victimes se sont manifestées auprès des diocèses après la publication de l'étude sur les abus.

Cent soixante victimes supplémentaires se sont manifestées depuis la publication d'une étude de l'Université de Zurich sur les abus au sein de l'Eglise catholique suisse, il y a six mois. Elles l'ont fait auprès des diocèses et des services d'aide aux victimes.

Le diocèse de Bâle a transmis mardi des chiffres actualisés à ce sujet. Il a enregistré 92 signalements supplémentaires, soit davantage que dans les autres diocèses, a appris Keystone-ATS. Au total, quatre autres diocèses ont annoncé près de 70 victimes. Celui de Lugano communiquera ses chiffres mercredi.

De son côté, la Conférence des évêques suisses (CES) n'a pas enregistré de signalement car cette tâche incombe aux diocèses, a-t-elle fait savoir. Elle a toutefois annoncé la création de centres nationaux (un par langue) compétents en la matière. Quant à l'Église évangélique réformée de Suisse, elle ne tient pas de statistiques sur les cas d'abus, mais elle élabore actuellement une étude préliminaire.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la