Du café et de la musique
Ces petits plaisirs qui pourraient booster vos capacités cognitives

Une étude américaine s’est intéressée aux effets de boire du café, écouter de la musique et sentir du parfum au travail. Et la bonne nouvelle, c’est qu’on est bien plus productifs avec que sans.
Publié: 05.10.2023 à 19:55 heures
Les participants à l'expérience ont été soumis à divers stimuli, y compris une bonne tasse de café.
image00003.jpeg
Margaux BaralonJournaliste Blick

Arriver au bureau, faire couler une tasse de café, s’installer à son poste de travail et poser un casque sur ses oreilles avant de lancer sa playlist préférée. On parie que beaucoup d’entre vous pourraient se reconnaître dans ces petites habitudes. Et bien figurez-vous qu’elles sont plutôt bonnes pour votre mémoire, donc votre productivité.

C’est en effet ce que révèle une étude parue dans la très sérieuse revue «Scientific reports». En réalité, les chercheurs ont tenté d’observer les effets des stimulations auditives, gustatives mais aussi olfactives sur le cerveau. Et ils ont vu un lien évident entre certains petits plaisirs quotidiens et les capacités cognitives.

La musique énergique fonctionne mieux

L’expérience s’est déroulée avec deux groupes de participants, sommés de faire une activité qui leur demande d’activer leur mémoire. Ces personnes ont ensuite été soumises à différents types de stimuli: écouter différents genres de musique, boire du café et sentir des parfums. Les chercheurs de l’université de New York ont ensuite mesuré un ensemble de variables, comme la température de la peau, le rythme cardiaque et l’activité électrique du cerveau. Pour ce faire, ils ont équipé les «cobayes» de bracelets au poignet et de bandeaux sur la tête.

Les scientifiques ont enfin consigné le résultat de l’activité test, c’est-à-dire la capacité des candidats à répondre correctement ou non, mais aussi le temps de latence pour donner leur réponse.

Le résultat est sans appel. «On observe une amélioration des performances cognitives des participants qui écoutent de la musique», notent les scientifiques. La musique aide à se concentrer en empêchant de sombrer dans l’ennui. Et certains airs donnent encore de meilleurs résultats que d’autres. Avec des chansons relaxantes, les personnes ont eu un temps de réponse plus rapide de 17%, et un taux de bonne réponse en hausse de 3,5%. Avec une musique plus énergique, le temps de réponse était plus rapide de 16,5% «seulement» mais le taux de bonne réponse a bondi de 4,9%. Moralité: selon que vous ayez envie d’être plus rapide ou plus efficace, vous pouvez choisir entre une ballade d’Angèle ou un morceau de rock garage.

Des performances boostées sur le long terme

Plus étonnant, les chercheurs de l’université de New York ont fait les mêmes tests avec une musique artificiellement générée. Et celle-ci produit également d’excellents résultats, que les scientifiques ont mis sur le compte de la nouveauté: les participants à l’étude ne connaissaient pas ce morceau et cela a donc d’autant plus boosté leurs capacités cognitives.

Publicité

L’effet de boire du café ou sentir du parfum est similaire. «Après avoir bu du café, les participants donnent plus de réponses correctes dans un temps plus court», notent les chercheurs. Pour les odeurs, c’est une hausse de la rapidité et de l’efficacité plus modeste, mais toujours bien là. Sans compter que l’expérience a duré 1h10 et qu’aucune inflexion n’a été notée. Pour les chercheurs, cela signifie que non seulement ces petits plaisirs auditifs, olfactifs et gustatifs sont efficaces, mais qu’on ne s’en lasse pas. De quoi vous convaincre d’aller vous faire couler un nouvel expresso, de remettre ce casque sur vos oreilles et de ne pas faire l’impasse sur le parfum le matin.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la