Entre déception et fierté
Ambri-Piotta aura résisté (presque) jusqu'au bout

Les Tessinois y ont cru jusqu'à la dernière minute du troisième Acte des pré-playoff contre l'armada lausannoise. Le score fleuve (5-1) ne suffit pas à assombrir la prestation courageuse des Léventins.
Publié: 23.03.2022 à 06:09 heures
|
Dernière mise à jour: 19.05.2022 à 10:11 heures
Les Tessinois ont dépassé leurs limites mais cela n'a pas suffi.
10 - Ugo Curty - Journaliste Blick.jpeg
Ugo CurtyJournaliste Blick

Ambri-Piotta est finalement tombé. «Mais nous sommes tombés les armes à la main», corrige Inti Pestoni dont la moustache avait défrisé mardi soir. Dans cet Acte III, maudit pour les Léventins, ils ont poussé jusqu’au bout pour égaliser. «Nous avons lutté, laissé jusqu’au dernier gramme d’énergie qui nous restait, poursuit le topscorer. Ça fait mal de perdre comme ça, même si personne ne nous attendait dans cette fin de saison.»

Une fin de saison de feu

Le HCAP avait enchaîné six victoires consécutives au début du mois pour pousser les Ours de Berne dans le fossé. Un élan qui avait même permis aux Tessinois de voler le premier match de cette série de pré-playoff à Lausanne, vendredi. Mais le rêve biancoblù a pris fin. Avec deux défaites en l’espace de trois jours, le réveil est brutal.

«À chaud, c’est difficile de trouver les mots, de prendre du recul, tentait d’expliquer le grand Michael Fora, groggy après la sirène finale. Mais je suis fier de mon équipe, de ce qu’on a réussi à faire avec nos moyens.»

Des moyens disproportionnés

Le contingent d’Ambri-Piotta n’a rien à voir avec celui du LHC. Vendredi, les visiteurs n’avaient pu aligner que trois étrangers, dont le gardien Janne Juvonen. En face, les Lausannois peuvent se payer le luxe de laisser en tribunes un Cory Emmerton surnuméraire. Même la blessure de Michael Frolik passe inaperçue.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

«Même lorsqu'on était en difficulté, on y a toujours cru, se remémore Michael Fora. Cela n'aura pas été possible sans ce groupe soudé. Nous avons aussi eu nos occasions dans les deux derniers matches mais Lausanne a été plus efficace.»

«Lausanne était tout simplement plus fort»

Luca Cereda était forcément touché, profondément déçu par ce clap de fin tant redouté. L’entraîneur s’est pourtant montré digne. «Je tiens à remercier mes joueurs et mon staff pour leur engagement total et leur confiance. Tu ne pas peux avoir de regrets lorsque tu as tout donné, même si tu as perdu à la fin. Lausanne était tout simplement plus fort.»

Publicité

L’entraîneur léventin a demandé du temps aux médias tessinois lorsque les journalistes se projetaient déjà sur la saison prochaine. Ambri-Piotta est sorti la tête haute, partagé entre la fierté et la déception.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la