Champions League
Fribourg à l'usure, premier revers de Davos

Fribourg Gottéron a pris sa revanche sur les Norvégiens de Stavanger dans le tour préliminaire de la Ligue des champions. Les Romands se sont imposés 3-0 sur la glace des Oilers.
Publié: 11.09.2022 à 20:40 heures
1/2
Julien Sprunger fut le premier à percer le coffre-fort norvégien.

Les Fribourgeois sont désormais bien placés pour décrocher une place en huitièmes de finale avant leur deux duels face aux Autrichiens de Salzbourg.

Les joueurs de Christian Dubé ont fait preuve de pugnacité pour battre l'équipe sans doute la plus défensive de la Ligue des champions. Les Norvégiens s'étaient imposés la semaine précédente à Fribourg sur le score de 1-0. Cette fois-ci, le verrou scandinave a fini par sauter après 99 minutes de résistance grâce à une reprise de Julien Sprunger sur un service parfait de Killian Mottet en supériorité numérique (39e).

C'est encore à 5 contre 4 que les Fribourgeois ont façonné leur troisième succès dans la compétition avec une réussite de Nathan Marchon sur des services de Mottet et Desharnais dès le début de l'ultime période. Bertschy a assuré le succès dans la cage vide (60e). Tout comme Reto Berra vendredi à Tampere, Connor Hughes a fêté un blanchissage contre les Oilers.

Première défaite pour Davos

De son côté, Davos a concédé sa première défaite dans le tour préliminaire. Les Grisons se sont inclinés 5-2 à domicile contre les Suédois de Skelleftea lors de leur 4e match.

Les joueurs de Christian Wohlwend devront attendre leur double confrontation face aux Tchèques de Trinec pour éventuellement valider leur ticket des huitièmes de finale. Deux points leur suffiront.

Le match fut une terrible bataille. Lors de la première période, qui a duré 50 (!) minutes, les accrochages se sont multipliés devant les deux gardiens. Les pénalités ont plu. Les Grisons avaient pourtant connu le meilleur départ avec une ouverture du score dès la 2e minute par le Suédois Leon Bristedt. Les Scandinaves ont réussi à retourner le score pour mener 2-1 après 20'. L'égalisation du Tchèque Stransky en supériorité numérique n'a pas suffi. Skelleftea a fait la différence dans les 5 dernières minutes.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la