Une initiative socialiste vient d'être déposée
Les Genevoises pourraient économiser 180 francs par an sur la contraception

À Genève, les socialistes ont déposé leur initiative «pour une contraception gratuite», ce mercredi. Combien économiserait une Genevoise qui prend la pilule, si le texte était accepté? Blick a fait le calcul.
Publié: 23.12.2023 à 06:03 heures
|
Dernière mise à jour: 23.12.2023 à 09:04 heures
Combien dépensent les femmes pour leur pilule contraceptive chaque année? C'est la question qu'on s'est posés, face à l'initiative socialiste. (Image d'illustration)
Blick_Daniella_Gorbunova.png
Daniella GorbunovaJournaliste Blick

D'après nos calculs, les Genevoises qui prennent la pilule contraceptive pourraient économiser environ 180 francs par an! Enfin, si l’initiative cantonale du Parti socialiste (PS) «pour une contraception gratuite», qui a récolté quelque 6731 signatures, soit 1200 paraphes de plus que nécessaire, venait à passer la rampe.

Selon le texte, déposé ce mercredi 20 décembre, la gratuité devrait s'appliquer à toutes les méthodes de contraception: préservatif, pilule, stérilet ou encore implant hormonal (liste non exhaustive). Mais la pilule est utilisée par une femme sur quatre (lire encadré ci-après), il convient donc de s'y attarder.

La pilule reste populaire

La pilule reste un moyen de contraception très utilisé par les femmes en Suisse. Une sur quatre avalait l'œstroprogestatif quotidiennement en 2017, d'après l’Observatoire suisse de la santé (Obsan).

Une étude menée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) entre 1992 et 2017 relève cependant que le petit comprimé n'a plus autant la cote qu'auparavant: 52% des femmes y avait recours en 1992, contre 33% en 2017.

La pilule reste un moyen de contraception très utilisé par les femmes en Suisse. Une sur quatre avalait l'œstroprogestatif quotidiennement en 2017, d'après l’Observatoire suisse de la santé (Obsan).

Une étude menée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) entre 1992 et 2017 relève cependant que le petit comprimé n'a plus autant la cote qu'auparavant: 52% des femmes y avait recours en 1992, contre 33% en 2017.

plus

Économiser environ 180 francs par année grâce à une pilule gratuite: comment en sommes-nous arrivés à ce chiffre? Pour cette estimation, nous avons choisi une marque qui semble être l'une des plus coûteuses en Suisse, d'après le site web des pharmacies Sun Store et la Pharmacie Beau Rivage à Genève, contactée pour l'occasion. 

Il s'agit de la pilule Yasminelle. Son prix: 15,20 francs pour 21 comprimés (ce qui représente un mois de protection, sept jours de pause compris) à la Pharmacie Beau Rivage. Nous avons ensuite simplement multiplié ces 15,30 francs de dépenses mensuelles par douze. Ce qui nous donne un total de très exactement 182,40 francs par an.

Quelle est la pilule la moins chère?

Quelle est la pilule la moins chère? Et la plus coûteuse? Aucune liste de prix fixe et officielle n'existe pour les pilules contraceptives en Suisse. Et les prix peuvent varier d'un canton à l'autre. 

Nous avons contacté l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), Swissmedic (l'institut qui surveille le marché des médicaments) et l'association Interpharma. Aucune de ces institutions n'a été en mesure de nous fournir des renseignements généraux quant aux prix des pilules contraceptives en Suisse.

Publicité

De 4,95 à plus de 20 francs

D'après le site de Sun Store, ainsi que plusieurs pharmacies genevoises contactées, l'une des moins chères serait la Mizzi Gynial: 4,95 francs pour 21 pièces. Les plus onéreuses coûtent une quinzaine, voire vingtaine de francs pour la même quantité.

D'après la dernière liste publiée par Swissmedic en 2017, en notre possession, 79 pilules contraceptives sont homologuées en Suisse.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la