Trois mois de guerre en Ukraine
55 personnalités suisses lancent un appel pour défendre la démocratie

Trois mois après l'attaque russe contre l'Ukraine, le modèle démocratique occidental semble particulièrement menacé. Cinquante-cinq personnalités suisses de tous bords politiques et origines ont décidé de lancer un appel pour défendre les valeurs de ce modèle.
Publié: 24.05.2022 à 06:18 heures
|
Dernière mise à jour: 25.05.2022 à 11:52 heures
1/17
Pour la co-présidente du PS, Mattea Meyer: «La démocratie ne va pas de soi. Elle est régulièrement mise sous pression par des puissants et des autocrates. Le droit à l'autodétermination des individus est une épine dans leur pied. Il est de notre devoir commun de faire barrage à ces attaques.»
Sermîn Faki

Cela fait trois mois, jour pour jour, que dure l'agression russe contre l'Ukraine. Trois mois qui ont changé l'Europe en remettant en question des certitudes qui semblaient acquises. Parmi ces dernières, certaines ont volé en éclats: qu'il n'y aurait plus jamais de guerre entre États sur le sol européen, qu'une menace nucléaire n'appartenait qu'aux films d'espionnage et que la démocratie et la paix sont inattaquables.

La situation en Ukraine est la preuve que l'Occident s'est trompé, notamment en pensant que seul l'échange de biens et de services pouvait conduire à la prospérité et au respect des droits de l'homme et de la démocratie. Dans une interview exclusive accordée à Blick, le frère du maire de Kiev, Wladimir Klitschko a lancé un avertissement: «Si nous tombons, vous tombez aussi.»

Le modèle occidental est sous pression

Pour défendre le modèle social et démocratique occidental, et ce, même au détriment du profit économique, des Suisses, y compris conservateurs, veulent se rassembler et agir.

C'est pourquoi 55 personnalités de notre pays, issues du monde politique, économique, artistique, mais aussi de la société civile se sont réunies pour signer l'appel «Ensemble pour la démocratie». Parmi elles, on y trouve aussi bien d'anciens conseillers fédéraux que des rappeurs, des jeunes comme des moins jeunes, des Romands comme des Suisses alémaniques.

Des valeurs fondamentales communes

«C'est à dessein que nous ne formulons pas de revendications politiques concrètes, explique Michael Hermann. Notre objectif est de faire prendre conscience de l'importance de défendre des valeurs fondamentales communes.» Blick a décidé de partager la liste des signataires de cet appel.

Ont signé l'appel :

Publicité
  • Vania Alleva, présidente d'Unia
  • Sanija Ameti, coprésidente d'Operation Libero
  • Nada Boskovska, professeure d'histoire de l'Europe de l'Est, Université de Zurich
  • Christine Brand, écrivaine
  • Thierry Burkart, président du PLR
  • Micheline Calmy-Rey, ancienne conseillère fédérale
  • Pascal Couchepin, ancien conseiller fédéral
  • Michael Elsener, satiriste
  • Olga Feldmeier, CEO Smart Valor
  • Nicola Forster, président de la SSUP
  • Hannes Germann, président de l'Association des communes suisses
  • Viktor Giacobbo, artiste de cabaret
  • Balthasar Glättli, président des Verts
  • Jürg Grossen, président des PVL
  • Thomas Hefti, président du Conseil des États
  • Andrew Holland, directeur de la Fondation Mercator Suisse
  • Petra Ivanov, écrivain
  • Helen Keller, professeur de droit public et juge
  • Georges Kern, CEO Breitling SA
  • Flavia Kleiner, activiste
  • Joëlle Kuntz, auteure
  • Irène Kälin, présidente du Conseil national
  • P edro Lenz, écrivain
  • Moritz Leuenberger, ancien conseiller fédéral
  • Doris Leuthard, ancienne conseillère fédérale
  • Sibylle Lichtensteiger, directrice du Stapferhaus
  • Johannes Läderach, CEO Läderach AG
  • André Lüthi, président du Globetrotter Group
  • Nemo, créateur de musique
  • Pierre-Yves Maillard, président de l'Union syndicale suisse
  • Corine Mauch, maire de Zurich
  • Ruth Metzler-Arnold, ancienne conseillère fédérale
  • Mattea Meyer, coprésidente du PS
  • Milena Moser, écrivaine
  • Adolf Ogi, ancien conseiller fédéral
  • F rédérique Perler, maire de Genève
  • Jeronim Perovic, historien de l'Europe de l'Est, Uni Zurich
  • Gerhard Pfister, président du Centre
  • Lukas Reimann, président de l'ASIN
  • Marlen Reusser, coureuse cycliste
  • Christa Rigozzi, animatrice
  • Monika Rühl, directrice d'Economiesuisse
  • Johann Schneider-Ammann, ancien conseiller fédéral
  • Christoph Sigrist, pasteur à Grossmünster, Zurich
  • Christoph Simon, écrivain
  • Sina, chanteuse
  • Lara Stoll, poète de slam et auteure
  • L ilian Studer, présidente du PEV
  • Bernard Thurnheer, animateur
  • Marc A. Trauffer, chanteur/entrepreneur
  • Valentin Vogt, président de l'Union patronale suisse
  • Sasha Volkov, Association ukrainienne de Suisse
  • Eveline Widmer-Schlumpf, ancienne conseillère fédérale
  • Daniel et Markus Freitag, fondateurs de Freitag SA
  • Alec von Graffenried, maire de Berne.
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la