Suisse Tourisme tire un bilan positif
Un hiver réussi, malgré une fin de saison en demi-teinte

Suisse Tourisme tire un bilan positif de la saison hivernale. Les chutes de neige précoces ont joué un rôle déterminant, estime l'organisation.
Publié: 02.04.2024 à 13:51 heures
|
Dernière mise à jour: 02.04.2024 à 13:52 heures
Le Haut-Valais notamment a profité d'un enneigement généreux et continu sur l'ensemble de la période. (archive)

Pour Suisse Tourisme, l'hiver a été une réussite. L'organisation met notamment en avant les chutes de neige précoces en novembre qui ont permis aux stations d'afficher complet durant les fêtes de fin d'année.

Après avoir mené l'enquête auprès des domaines skiables et des destinations urbaines, Suisse Tourisme qualifie la saison d'hiver qui touche à sa fin d'"excellente». «Les chiffres pourtant déjà très satisfaisants de l'hiver 2022/2023 ont même été dépassés par endroits», ajoute la faîtière.

Un hiver «exceptionnel» en Valais

Le bon manteau neigeux de novembre «a donné envie de se mettre aux sports d'hiver et cela pendant tout l'hiver». C'est ce dont ont pu profiter par exemple les villages d'altitude et sans voitures d'Aletsch, dans le Haut-Valais, note l'organisation de promotion du tourisme de la Confédération dans un communiqué mardi.

Et les domaines skiables situés à proximité des agglomérations n'ont pas été en reste, selon Suisse Tourisme. Du côté du Val d'Anniviers, dans la Valais, l'hiver a même été «exceptionnel», avec de nombreux hébergements affichant complet ou presque, et ce sur une période prolongée.

Une fin de saison «mitigée»

La saison d'hiver a été portée avant tout par les hôtes locaux, mais également européens, souligne l'organisation. En outre, les touristes américains sont venus en nombre, constate-t-elle.

Un seul bémol toutefois, la fin de saison s'est avérée «mitigée», observe Suisse Tourisme. Ainsi, les quelques épisodes de mauvais temps de février et début mars sont venus noircir le tableau épisodiquement, orientant la clientèle vers des activités alternatives, en dehors des pistes.

Publicité

Mais compte tenu «des excellentes conditions d'enneigement, plusieurs domaines skiables de haute altitude resteront encore ouverts pendant deux à quatre semaines, espérant ainsi renforcer encore un bilan hivernal déjà très positif», ajoute-t-elle.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la