Reconnue coupable devant le tribunal
Une animatrice a fumé du cannabis avec des jeunes à sa charge

Une animatrice pour jeunes adolescents du district de Zofingen (AG) a apparemment consommé de la marijuana avec eux, à des fins de contrôle, selon ses dires. Elle vient d'être condamnée par le tribunal de district.
Publié: 04.11.2022 à 22:09 heures
Une animatrice du district de Zofingen a fumé des joints avec des jeunes.
Lena Heimhalt

Une animatrice de jeunesse du district de Zofinguen, dans le canton d'Argovie, s'est toujours consacrée corps et âme à son travail. Comme le rapporte le quotidien local «Zofinger Tagblatt», cette jeune femme, en reconversion professionnelle, était joignable 24 heures sur 24 pour les jeunes du centre. Une fois, elle a conduit une jeune fille de 15 ans à l'hôpital psychiatrique à une heure du matin. «La jeune fille se scarifiait. Elle s'enfonçait de plus en plus dans une détresse», a déclaré l'animatrice.

Mais la jeune femme a manifestement dépassé un peu (beaucoup?) les limites de proximité avec les jeunes. Elle a notamment consommé de la marijuana avec les adolescents. Selon ses dires, c'était à des fins de test. «J'ai fumé avec eux pour les contrôler. Je voulais savoir si les jeunes fumaient de la drogue ou non», a-t-elle déclaré devant le tribunal de district.

Alcool et drogue au programme

Deux des jeunes ont été invités à témoigner au tribunal. «Nous étions trois au centre de jeunes et nous préparions un festin», raconte la jeune fille, aujourd'hui âgée de 15 ans, en évoquant un incident survenu il y a deux ans. L'accusée leur aurait montré un paquet de cigarettes dans lequel se trouvait un joint. «Ensuite, nous sommes allés dans la forêt avec sa voiture et nous avons fumé le joint, caché derrière son véhicule.»

Comment cela s'est-il passé? A la question du président du tribunal Florian Lüthy, l'adolescent a répondu: «D'une certaine manière, tout est devenu très drôle. Je ne pouvais pas vraiment réfléchir à ce qu'il se passait.»

Outre les infractions à la loi sur les stupéfiants, la femme a également consommé de l'alcool avec les jeunes chez des tiers, témoigne le deuxième témoin. A un moment donné, la jeune fille ne se sentait plus à l'aise avec cela. C'est pourquoi elle s'est confiée à une autre personne qui s'occupait d'elle. C'est ainsi que les autorités ont découvert l'affaire.

Licenciement et prise de conscience

Devant le tribunal de district, la quadragénaire a été reconnue coupable de plusieurs infractions à la loi sur la santé et de délits à la loi sur les stupéfiants. Outre les frais de procédure, la condamnée devra s'acquitter d'une amende de 600 francs sous forme de 20 jours-amende à 30 francs. Elle a en revanche été acquittée du point de vue de la consommation d'alcool avec des jeunes chez des tiers.

Publicité

Entre-temps, l'animatrice de 40 ans a été licenciée et cela semble lui convenir. «Je ne travaillerai plus jamais dans le domaine social», a-t-elle déclaré dans sa conclusion.


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la