Quelque 4000 passagers retardés
Les touristes qui ont fait évacuer Genève Aéroport visés par une plainte

Les cinq touristes qui ont paralysé l'aéroport de Genève mardi en empruntant une sortie de secours, à priori par accident, sont visés par une plainte. Pourtant, malgré des retards, aucun vol n'a dû être annulé.
Publié: 28.12.2022 à 15:19 heures
|
Dernière mise à jour: 28.12.2022 à 15:36 heures
Le chaos et les files d'attente à perte de vue étaient bien au rendez-vous, mais aucun vol n'a cependant dû être annulé. (En photo: une queue rallongée mardi par l'incident)
Daniella Gorbunova

Ce mardi matin, quelque 4000 passagers ont dû être évacués de Genève Aéroport. Et ceux qui étaient déjà prêts à embarquer ont dû refaire la queue du contrôle de sécurité. En cause: cinq touristes, qui se sont simplement trompés de porte, d'après les informations de la police.

Les malheureux ont emprunté par mégarde une sortie de secours sous alarme, qui sépare la zone «sale» de la zone «propre», où le contrôle de sécurité a déjà été effectué. Après avoir été interpellés et questionnés par la police, ils ont pu reprendre leur voyage.

Le chaos et les files d'attente à perte de vue étaient bien au rendez-vous, mais aucun vol n'a cependant dû être annulé, même si des retards cumulés ont fait craindre des suppressions jusqu'à la fin de la journée. Malgré cela, la direction de l'aéroport de Cointrin a déposé plainte contre les cinq quidams, indique la «Tribune de Genève» le lendemain de l'incident.

Pourquoi cette plainte?

Peut-on poursuivre ces touristes, si leur acte (et ses conséquences) n'était pas intentionnel, comme indiqué par les forces de l'ordre? Cela dépend d'à quel point les risques liés à l’ouverture de cette porte sous alarme étaient clairement indiqués.

Une question qui devrait trouver sa réponse lors du «retour sur expérience» que prévoit de mener prochainement l’aéroport, afin de «discuter des points positifs ainsi que des axes d’amélioration». L’institution explique procéder ainsi après chaque incident, écrit le média local genevois. Les éventuelles pertes financières n'ont pas encore été chiffrés.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la