Prix, accès, lieux...
Ce qui change dès lundi pour les tests de dépistage du Covid

A partir du lundi 11 octobre, de nouvelles règles s'appliquent aux tarifs et à l'accès aux tests de dépistage au Covid-19 en Suisse. Blick répond aux questions les plus pressantes.
Publié: 10.10.2021 à 19:53 heures
|
Dernière mise à jour: 10.10.2021 à 21:34 heures
1/7
Les tests Covid seront payants à partir du 11 octobre.
Sarah Frattaroli

Cela fait six mois que le gouvernement suisse prend en charge les coûts des tests de dépistage au Covid-19, qu’une personne présente des symptômes ou qu’elle souhaite juste obtenir un certificat temporaire. Actuellement, environ 30 000 à 35 000 personnes se font tester chaque jour, ce qui représente un coût quotidien de 1,5 million de francs pour la Confédération.

Dès lundi, tout cela prend fin. À partir du 11 octobre les tests de dépistage seront à nouveau soumis à une redevance. Il existe toutefois des exceptions, et les tests n’auront pas le même coût partout. Blick répond aux interrogations les plus importantes.

À partir de lundi, combien me coûtera un test de dépistage au Covid-19?

Ce sont les fournisseurs eux-mêmes qui le décideront. De nombreuses pharmacies continueront à proposer le test pour 47 francs, soit le montant qu’ils recevaient jusque-là de la part de la Confédération pour chaque test effectué.

D’autres établissements veulent se lancer dans une guerre des prix en proposant des tarifs très bas pour les moins de 30 ans. Un propriétaire de discothèque bernoise veut proposer des tests à 11 francs par exemple, tandis que la foire de l’Olma de Saint-Gall teste ses visiteurs pour moins de 30 francs.

Il n’y a pas de plafond de coût: les tests PCR à l’aéroport de Zurich, par exemple, coûtent jusqu’à 380 francs. Les tests antigéniques y coûtent jusqu’à 80 francs.

Publicité

Si j’ai des symptômes, est-ce que je dois quand même payer mon test?

Si vous présentez des symptômes du Covid-19, vous pourrez toujours vous faire dépister gratuitement. Il en va de même si vous avez été en contact avec une personne infectée. Dans ce dernier cas toutefois, les personnes testées ne recevront pas de certificat Covid.

La Confédération veut ainsi éviter que des personnes miment des symptômes juste pour obtenir un certificat Covid sans payer le test.

Quelles exceptions s’appliquent aux enfants et aux adolescents?

Publicité

Les jeunes de moins de 16 ans pourront continuer de se faire tester gratuitement, même s’ils n’ont pas encore besoin d’un certificat Covid en Suisse. Ils peuvent encore accéder sans entrave aux restaurants, centres de fitness et autres établissements soumis à la présentation d’un certificat Covid.

Ils ont en revanche besoin de ce dernier s’ils partent en vacances à l’étranger car la plupart des pays exigent un certificat pour les personnes de plus de douze ans.

Que faire si je n’ai été vacciné qu’une seule fois et que je n’ai pas encore de certificat?

Les personnes qui ont déjà reçu leur première dose peuvent continuer à se faire tester gratuitement jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Publicité

Selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique, 60% de la population a été entièrement vaccinée. Cinq pour cent n’ont reçu qu’une seule dose. Cela correspond à 400’000 personnes qui continueront à bénéficier de tests gratuits.

Je ne peux pas être vacciné pour des raisons de santé. Dois-je payer pour me faire dépister?

Non. Si vous disposez d’un certificat médical indiquant que vous ne pouvez pas être vacciné, vous pouvez continuer à vous faire tester gratuitement.

L’arrivée du vaccin de Johnson & Johnson en Suisse devrait toutefois permettre de vacciner les personnes allergiques aux vaccins à ARNm de Moderna.

Publicité

Je veux rendre visite à ma grand-mère qui réside en EMS. Dois-je renoncer à la visite à cause du coût des tests?

Non. Toute personne qui se rend dans un établissement de santé, comme une maison de soins ou un hôpital, peut continuer à être testée gratuitement.

Toutefois, comme pour les personnes présentant les symptômes du Covid-19, aucun certificat Covid ne sera délivré. Le but est d’empêcher les personnes non vaccinées d’utiliser une visite dans une maison de retraite comme excuse pour obtenir un certificat gratuitement.

Puis-je faire un autotest à la place pour économiser de l’argent?

Publicité

Les autotests sont en effet moins chers que les tests rapides ou les tests PCR, bien qu’ils soient devenus payants le 1er octobre.

Vous pouvez toutefois vous procurer 5 autotests pour 20 à 30 francs dans les pharmacies, les drogueries et les magasins de détail. Attention toutefois: si votre autotest est négatif, vous n’obtiendrez pas de certificat Covid.

Je reviens des vacances d’automne. Dois-je me faire tester et payer pour cela?

Si vous n’avez pas été vacciné ou si vous n’êtes pas guéri, vous devrez effectivement présenter un test négatif à votre retour de l’étranger. Après quatre à sept jours en Suisse, les personnes non vaccinées doivent à nouveau se faire tester.

Publicité

Cela signifie que les personnes non vaccinées doivent payer deux tests: une fois à l’étranger avant leur départ pour la Suisse et une fois à leur retour dans le pays.

Où puis-je encore me faire dépister?

Les pharmacies, les médecins généralistes et les centres de test officiels des cantons (dans les hôpitaux, entre autres) continuent à effectuer des tests de dépistage. Actuellement, il existe aussi des centres de test gérés par des opérateurs privés. La question de savoir s’ils continueront d’exister ou s’ils cesseront bientôt leurs activités dépend maintenant du nombre de personnes qui continueront à se faire tester régulièrement malgré les coûts.

Joel Meier, exploitant de 20 centres de test dans le pays avec 400 employés, avait par exemple annoncé à Blick en août qu’il prévoyait de licencier des gens à cause des nouvelles règles appliquées aux tests par la Confédération.

Publicité

Est-ce que moins de personnes se feront dépister maintenant?

C’est effectivement ce que craignent certaines parties prenantes. La plupart des partis ont donc exigé que le gouvernement fédéral couvre les coûts des tests jusqu’à la fin du mois de novembre. Mais le Conseil fédéral est resté ferme. Il craignait que l’incitation à la vaccination soit trop faible si Confédération continuait à prendre en charge le coût des tests.

Les exploitants de salles de sport, de restaurants et d’autres commerces où les visiteurs ont besoin d’un certificat Covid craignent également de perdre des clients. Quiconque doit payer 50 francs pour un test de dépistage avant de se rendre dans un restaurant y réfléchira probablement à deux fois avant d’y aller. Toutefois, depuis l’introduction du certificat obligatoire, le chiffre d’affaires de la restauration collective n’a pas autant diminué par rapport à ce qu’avait annoncé Gastrosuisse. Son président, Casimir Platzer, s’était montré très virulent à l’encontre de cette obligation. Il est possible que le coût des tests de dépistage ne soit pas non plus aussi lourd pour les établissements qu’annoncé.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la