Président de «Mass-Voll»
L'un des principaux opposants aux mesures Covid condamné

Le principal opposant aux mesures anti-pandémiques en Suisse alémanique écope d'une peine pécuniaire avec sursis à Lucerne. Le Tribunal de district reproche à Nicolas Rimoldi d'avoir participé à trois manifestations interdites l'an dernier et de les avoir organisées.
Publié: 30.11.2022 à 12:34 heures
Nicolas Rimoldi avait fait recours contre les ordonnances pénales qui le frappaient, d'où la tenue de ce procès. Mal lui en a pris, puisque le Tribunal de district de Lucerne a alourdi sa peine (archives).

L'accusé âgé de 27 ans est sanctionné de 100 jours-amende à 120 francs et d'une amende de 400 francs. Il est reconnu coupable de contraintes, participations à des manifestations non autorisées, entrave au service de la police, empêchement d'accomplir un acte officiel, violation de l'obligation de porter un masque d'hygiène et non-respect des injonctions du personnel de sécurité

Président de l'association d'opposants aux mesures anti-pandémiques «Mass-Voll», Nicolas Rimoldi avait fait recours contre des ordonnances pénales le punissant de 80 jours-amende à 80 francs avec sursis. Sa démarche a entraîné la tenue de ce procès. Dans son jugement publié mercredi, le Tribunal de district de Lucerne a alourdi la sanction que le Ministère public avait ordonnée.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la