Près de 100 millions de francs de bénéfices l'an dernier
Swissgrid annonce de solides résultats en 2023

La société nationale pour l'exploitation du réseau d'électricité Swissgrid a de nouveau légèrement augmenté son bénéfice l'an dernier. Celui-ci s'est élevé à 100 millions de francs, contre 96,4 millions en 2022, a-t-elle indiqué mardi devant les médias à Berne.
Publié: 16.04.2024 à 11:08 heures
Le principal exploitant suisse du réseau électrique présente ses résultats et annonce près de 100 millions de francs de bénéfices l'an dernier.

La société nationale pour l'exploitation du réseau d'électricité Swissgrid enregistre un bilan en augmentation de 4,2 milliards de francs, contre 3,8 milliards, notamment en raison de missions supplémentaires dans le domaine de la réserve d'électricité afin de faire face à à une situation d'approvisionnement potentiellement incertaine pendant les mois d'hiver. Cela a entraîné une baisse de la part des fonds propres à 32,1% contre 33,9% en 2022.

Pour la mise à disposition et les préparatifs de la réserve d'électricité, Swissgrid a effectué, conformément à l'ordonnance, des paiements à hauteur de 403,2 millions de francs aux fournisseurs de prestations (fournisseurs de la réserve d'énergie hydraulique, centrales de réserve de Birr (AG), Monthey (VS) et Cornaux (NE), ainsi que les exploitants des groupes électrogènes de secours participants), précise l'entreprise.

Au niveau des coûts, les charges d'approvisionnement ont encore augmenté de 3,9% pour atteindre 899,9 millions de francs. Cela s'explique notamment par l'énergie réactive et à la hausse des coûts de maintien de la tension ainsi qu'à l'augmentation des prix d'acquisition de l'énergie de compensation des pertes actives.

Swissgrid a continué d'investir dans le réseau de transport et la numérisation, pour un montant de 279,5 millions de francs, contre 257,4 millions l'année précédente. La transformation et la modernisation du réseau de transport a représenté la part du lion, 220,6 millions.

Swissgrid investit dans la modernisation et l'entretien de l'infrastructure

Une des étapes les plus importantes a été l'augmentation de la tension de la ligne entre Bassecourt (JU) et Mühleberg (BE) à 380 kilovolts. Celle-ci accroît la capacité d'importation de la Suisse et par là même la sécurité d'approvisionnement côté réseau, précise Swissgrid dans son communiqué.

Le coup d'envoi des travaux de construction de la sous-station de Bonaduz a marqué le lancement d'un nouveau projet visant à accroître la sécurité d'approvisionnement du canton des Grisons et de la Suisse. D'autres projets du Réseau stratégique 2025, comme l'augmentation de la tension de la ligne entre Bickigen (BE) et Chippis (VS), sont toujours en cours d'exécution. On s'attend à une nouvelle augmentation des investissements cette année.

Publicité

En réponse aux profondes mutations que connaît actuellement le système électrique, l'entreprise a lancé la stratégie 2027 et a obtenu des premiers succès dans sa mise en œuvre, affirme-t-elle. Afin que le réseau puisse répondre aux exigences futures, Swissgrid a continué d'investir dans la modernisation et l'entretien de l'infrastructure au cours de l'exercice sous revue et a fait progresser des projets importants du réseau stratégique 2025.

À moyen terme, le volume d'investissement dans le réseau sera de l'ordre de 200 à 290 millions par an. Pour la première fois, Swissgrid perçoit en outre depuis le début de cette année le tarif de la réserve d'électricité (1,2 ct/kWh), ce qui aura un effet positif sur le flux de trésorerie.

Renforcement de la coopération au sein du système électrique européen

La modernisation du réseau de transport est un facteur essentiel pour réussir la transformation du système énergétique et par là même le développement de la société et de l'économie, écrit Swissgrid. En 2023, l'entreprise a pu garantir une disponibilité du réseau de plus de 99,9%, pour une quantité d'énergie électrique transportée de plus de 74 TWh, se félicite-t-elle.

En l'absence d'un accord avec l'UE sur l'électricité, Swissgrid a dû relever des défis en matière de coopération au sein du système électrique européen. L'entreprise a ainsi résolument poursuivi son engagement en faveur d'une plus grande intégration dans les processus européens, assure-t-elle.

Publicité

La garantie à long terme de la sécurité d'approvisionnement côté réseau est au cœur de la stratégie 2027. Swissgrid a donc pour objectif d'augmenter la capacité du réseau en fonction des besoins et de mettre en œuvre et d'exploiter le réseau de manière encore plus efficace à l'avenir.

30 millions de francs pour l'exercice 2023 contre 48,2 millions l'an passé

Les charges d'exploitation se sont élevées à 293,8 millions (250,6 millions en 2022). La mise en œuvre cohérente de la stratégie 2027 a entraîné une majoration des dépenses en matériel, prestations de tiers et personnel.

L'augmentation du chiffre d'affaires net de 23,5%, à 1,2192 milliard (987,1 millions en 2022) s'explique en premier lieu par la hausse des recettes dans le domaine des services système généraux et du tarif individuel pour les pertes actives.

Afin de stabiliser le ratio de fonds propres à long terme, le Conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 15 mai 2024 de verser un dividende réduit de 30 millions de francs pour l'exercice 2023. L'an dernier, il était encore de 48,2 millions.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la