Pluie de reproches à l'Openair de Zurich
«Les sorties de secours étaient verrouillées par une serrure à combinaison»

L'Openair de Zurich a dû être évacué jeudi soir en raison d'une tempête. Alors que la confusion était déjà grande le soir même, de graves accusations sont désormais portées contre les organisateurs. Les sorties de secours auraient été verrouillées.
Publié: 25.08.2023 à 15:01 heures
|
Dernière mise à jour: 25.08.2023 à 15:02 heures
1/4
L'Openair de Zurich a dû être évacué en raison d'un orage jeudi soir.
Blickgruppe_Mitarbeiterportraits_12.JPG
Carla De-Vizzi

En raison d'un orage, le site de l'Openair de Zurich a dû être évacué jeudi soir. Quatre personnes ont été blessées lors de la tempête.

Tous ceux qui voulaient voir le DJ vedette Calvin Harris, le célèbre rappeur allemand Apache 207 ou le producteur de musique Ben Böhmer sont venus en vain. Le festival a été évacué avant même que les stars n'aient pu monter sur scène.

Alors que l'évacuation de jeudi avait déjà provoqué beaucoup de confusion et de colère, certains visiteurs ont émis vendredi de graves reproches à l'encontre des organisateurs. Ainsi, selon des journalistes de Blick, les sorties de secours étaient équipées de serrures à combinaison ou de serre-câbles.

Le Zurich Openair évacué: Les visiteurs quittent le site à cause de la tempête(00:22)

«Je trouve que c'est un scandale»

«Le collaborateur de la sécurité a dû ouvrir la sortie avec le cadenas et a même mis deux ou trois minutes pour le faire. Je trouve cela scandaleux», déclare un jeune homme à Blick. Le festivalier se demande: «Et s'il y avait eu vraiment une urgence et qu'il s'agissait de quelques secondes?»

Lui, son amie et de nombreux autres visiteurs ont donc été évacués par l'entrée principale. «Les gens se sont entassés. Personne ne savait ce qui allait se passer.»

Alors que les haut-parleurs annonçaient que le festival serait évacué, d'autres collaborateurs auraient affirmé que les concerts allaient encore avoir lieu. Mais ce n'est pas tout: «Un collaborateur de la sécurité nous a conseillé de nous abriter sous les arbres. On ne peut sans doute pas donner de conseil plus stupide en cas d'orage.»

Publicité

Le chaos continue

Un autre festivalier estime être aussi déçu par la gestion financière du festival. «En guise de dédommagement, les visiteurs du jeudi peuvent utiliser leur billet le vendredi ou le samedi. Comme ma copine et moi travaillons tous les deux en équipe, cela ne nous est pas possible. Nous sommes fâchés et tristes.»

En outre, il se demande comment les organisateurs vont maintenant gérer la situation. «Si tous les visiteurs du jeudi sont répartis sur les deux autres jours, le chaos est inévitable.» Selon lui, les organisateurs étaient complètement dépassés par la situation: il est clair que «c'était la dernière fois que nous venions à l'Openair de Zurich».

Blick a confronté les responsables du Zürich Openair à ces graves accusations. Les demandes sont restées sans réponse jusqu'à présent.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la