Pas de sortie de prison?
Le Ministère public a recouru contre la suspension de peine d'Erwin Sperisen

A Genève, le Ministère public a fait recours contre l'interruption de peine accordée jeudi à Erwin Sperisen par le Tribunal d'application des peines et des mesures (TAPEM). L'ex-chef de la police nationale du Guatemala pourrait ne pas sortir lundi de prison.
Publié: 29.09.2023 à 17:51 heures
Erwin Sperisen, qui a obtenu une suspension de peine, pourrait ne pas sortir de prison lundi. Un recours doit encore être tranché (archives).

Ce recours, révélé vendredi par Léman Bleu, a été confirmé à Keystone-ATS par le Ministère public. L'effet suspensif est accordé au recours, car le risque qu'Erwin Sperisen quitte le pays est concret. Lors de l'audience jeudi devant le TAPEM, Erwin Sperisen avait dit vouloir idéalement vivre en dehors de Suisse, car «après cette injustice», il ne voulait plus rien à voir avec ce pays.

Le maintien en détention d'Erwin Sperisen est donc ordonné jusqu'à ce que le recours soit tranché. La libération d'Erwin Sperisen est à ce stade compromise. «Cette situation est tellement kafkaïenne et instable que tout semble encore pouvoir se produire dans les prochains jours», a déclaré Florian Baier, l'un de ses avocats. L'effet suspensif pourrait être levé ces prochains jours.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la