Les chiffres révélés
Le Covid-19 est bien moins meurtrier que la grippe espagnole

Selon un dossier de l’Office fédéral de la statistique, notre pays n’a jamais enregistré autant de décès qu’en 2020 en chiffres absolus. Mais la pandémie de 2020 n'a pas été aussi meurtrière que celle de la grippe espagnole en 1918.
Publié: 26.10.2021 à 11:56 heures
Un patient aux soins intensifs à l'hôpital cantonal de Fribourg, en novembre 2020. (Alessandro della Valle)

Un dossier publié par l'Office fédéral de la statistique (OFS) tempère tant ceux qui estiment que le Covid n'est qu'une «grippette» que ceux qui comparent la pandémie actuelle à la crise espagnole. Les chiffres montrent en effet que la grippe espagnole a fait près de 22'000 morts en 1918, soit 5,6 décès pour mille personnes. Les décès attribués au Covid-19 se montent à 7600 personnes en 2020, soit 0,9 pour mille, explique l'OFS cité dans «20 Minutes».

Les statisticiens relèvent toutefois des «similitudes frappantes»: la deuxième vague de la pandémie a eu lieu dans les deux cas à l'approche du mois de novembre. Les hommes ont été touchés plus que les femmes, les cantons de l'ouest et du sud plus que ceux du nord et de l'est.

L'OFS précise toutefois que des différences marquantes existent: en 1918, les jeunes ont été plus nombreux à décéder. Le Covid a surtout fait des ravages chez les personnes de plus de 80 ans. L'espérance de vie a baissé de manière plus significative en 1918 qu'en 2020.

Pas la grippe espagnole, pas une grippette

Le Covid-19 n'en est pas moins un «évènement démographique exceptionnel», selon l'OFS. «On compte 8,8 décès pour 1000 résidants permanents en 2020. Historiquement, cette valeur n’a rien d’exceptionnel, mais elle est tout de même clairement plus élevée que la valeur moyenne des vingt dernières années qui se situe à 8,1».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la