«Je voulais juste tenter ma chance»
Une Suissesse empoche un million de dollars lors d'une chasse au trésor!

Lors d'une chasse au trésor à Riyad, en Arabie Saoudite, Stephanie van de Wiel a empoché un million de dollars. Elle raconte à Blick ce qu'elle entend faire de cet argent.
Publié: 20.02.2024 à 22:03 heures
1/4
Stephanie van de Wiel a gagné un million de dollars lors d'une chasse au trésor organisée à Riyad, en Arabie Saoudite.
RMS_Portrait_AUTOR_758.JPG
Natalie Zumkeller

Millionnaire... à 26 ans! Stephanie van de Wiel n'aurait pas pu rêver mieux. Au début du mois, cette photographe indépendante originaire de Lucerne a gagné la «Riyadh Season Treasure Hunt» en Arabie Saoudite et a empoché un million de dollars.

Aujourd'hui, elle raconte à Blick les détails de son aventure au Moyen-Orient.

«Je voulais juste tenter ma chance»

Van de Wiel a failli laisser passer sa chance de remporter le super-gain. Elle n'a en effet eu connaissance du concours que lorsque la phase de présélection arrivait presque à son terme: «J'ai alors décidé de tenter ma chance.»

Par le biais d'une application, elle a dû résoudre différentes énigmes plus rapidement que ses concurrents. L'objectif: figurer parmi les dix meilleurs, ceux qui s'envoleraient pour la finale en Arabie saoudite.

«Le 31 janvier, j'ai reçu la confirmation que j'étais sélectionnée et j'ai été emmenée à Riyad quelques jours plus tard. Je n'aurais jamais pensé faire partie des dix candidats retenus», se souvient Stephanie van de Wiel en riant.

La Lucernoise a disputé la première partie des manches finales par équipes de deux, formant un binôme avec un Américain, et se serait même liée d'amitié avec d'autres finalistes pendant la compétition: «Tout le monde se soutenait, ce qui était surprenant compte tenu de l'enjeu» confie la candidate, qui ajoute: «Nous sommes encore en contact tous les jours.»

Publicité

«Je me suis vue sur l'écran géant»

En demi-finale, Stephanie van de Wiel a dû relever de nombreux défis plus physiques: «Je fais certes beaucoup de sport, mais je n'ai jamais été très endurante. C'est mon point faible», explique la photographe de profession. D'où sa surprise lorsqu'elle s'est finalement qualifiée pour la finale aux côtés d'une autre femme, l'Allemande Johanna Glinski: «Beaucoup sont venus nous voir et nous ont dit que nous écrivions l'Histoire. C'était très inspirant.»

La Suissesse a ensuite tout donné lors de la finale: «Je n'en pouvais plus. C'était intense, j'étais fatiguée et physiquement épuisée.» Jusqu'à ce qu'elle décroche la victoire: «D'abord, je me suis vue sur l'écran géant devant moi, puis les acclamations du public me sont parvenues. C'était de l'euphorie pure et ce n'est que deux heures plus tard, lorsque j'ai été brièvement seule, que j'ai réalisé que j'avais effectivement gagné!»

Elle offre des vacances aux autres finalistes

Depuis, la fraîche millionnaire est rentrée chez elle en Suisse et prévoit de fêter sa victoire avec ses amis et sa famille: «Je ne dépenserai qu'une petite partie de cette somme pour moi. Le reste, je vais l'investir et l'économiser. Comme je suis photographe indépendante, je vais certainement utiliser une partie de l'argent pour acheter du nouveau matériel et voyager davantage.»

Grande fan des États-Unis, Van de Wiel souhaiterait aussi s'offrir un road trip à travers les 50 États américains. Mais pas toute seule: «On a fait un pacte avec certains finalistes. On s'est mis d'accord pour que le gagnant invite les autres à passer des vacances ensemble. Du coup, c'est ce que je vais faire!»

Publicité

Elle doit donc désormais offrir un voyage paradisiaque à neuf personnes. Pas de quoi inquiéter la jeune femme, pourtant: «Je dépense volontiers l'argent pour mes nouveaux amis. Nous n'avons pas de budget maximum pour les vacances.»

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la