Interpellé ce jeudi
La police arrête un conseiller municipal UDC en Thurgovie

Le conseiller municipal de Romanshorn (TG) Dominik Reis (UDC) aurait été arrêté jeudi matin par une patrouille de police. Le contexte de l'intervention reste flou.
Publié: 14.09.2023 à 15:20 heures
Le conseiller municipal UDC Dominik Reis a été arrêté ce jeudi. Les circonstances de son arrestation ne sont pas précisées pour l'heure.
Janine Enderli

Dominik Reis, conseiller municipal UDC de Romanshorn (TG), aurait été arrêté par la police jeudi matin et conduit chez un médecin.

La police cantonale confirme qu'elle est intervenue. Toutefois, pour des raisons de protection des données, elle n'a pas affirmé que la personne arrêtée était bien le conseiller municipal.

De son côté, la Commune de Romanshorn ne souhaite pas s'exprimer sur le sujet. Elle a toutefois confirmé qu'au cours des derniers jours, une personne s'était «manifestement comportée de manière anormale dans l'espace public».

Comme l'écrit la «Thurgauer Zeitung», un mail de la ville aurait été envoyé peu de temps avant. Le courrier demandait à tous les collaborateurs de prévenir la police s'ils voyaient l'élu «dans les locaux de la ville ou à l'extérieur».

Hospitalisé en début d'année

En février dernier, Dominik Reis a rencontré quelques soucis de santé. La ville avait indiqué que l'élu allait faire une pause pour des raisons de santé. La nouvelle est arrivée peu après qu'il a déposé sa candidature pour être élu maire.

A l'époque, Dominik Reis se trouvait dans une clinique spécialisée: «Ce n'est pas grave», a-t-il déclaré après douze jours de traitement, expliquant simplement qu'il avait besoin d'une pause et de repos.

Publicité

Cette hospitalisation avait eu lieu trois mois après une première opération du dos.

Une charge de travail insurmontable

En plus de ses problèmes de santé, l'élu aurait également supporté une importante charge de travail: «J'ai fini par porter cinq casquettes», a-t-il déclaré au «Thurgauer Zeitung».

Avant sa carrière de conseiller municipal, Dominik Reis a aussi travaillé au service interne de la police municipale de Zurich: «En tant que policier dans une grande ville, j'ai eu affaire à tout le monde, du marginal au milliardaire. Mon métier exigeait un grand sens des responsabilités» a confié l'élu, concluant qu'au cours de sa carrière, il avait eu à «prendre des décisions qui pouvaient avoir de graves conséquences».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la