Grêle, pluie, éclairs
Les nombreux records battus par les tempêtes de juin

La Suisse a été frappée par de nombreux orages violents ces deux dernières semaines. Une évaluation de météorologues déroulent un impressionnant palmarès de records battus.
Publié: 02.07.2021 à 06:07 heures
|
Dernière mise à jour: 02.07.2021 à 11:28 heures
1/6
La grêle et la pluie ont dominé la seconde moitié du mois de juin.
Fabian Vogt

Les plus Gaulois d'entre nous croiront que «le ciel nous est tombé sur la tête» lors des orages qui ont secoué la Suisse, et les interprèterons peut-être même comme un mauvais présage puisqu'ils se sont abattus peu après le rejet de la loi sur le CO2.

D'autres, à l'esprit plus cartésien, mettent des chiffres aux tempêtes accompagnées de vents violents, d'énormes grêlons et de pluies torrentielles qui ont causé plus de 100 millions de francs suisses, ont blessé de nombreuses personnes et même causé des décès isolés.

Météo Suisse a notamment compilé quelques données qui ont pris des proportions historiques:

Le mois de juin 2021

  • a été le quatrième plus chaud depuis le début des mesures en 1864, avec juin 2002. Les jours de chaleur de 30 degrés ou plus se sont produits principalement vers le milieu du mois. La température la plus élevée a été enregistrée sur le versant sud des Alpes à Magadino/Cadenazzo TI : 34,3 degrés le 13 juin. La valeur la plus élevée sur le versant nord des Alpes a été enregistrée à Bad Ragaz SG avec 33,6 degrés le 18 juin.
  • Après cela, le temps a changé. De fortes averses orageuses sont déjà tombées dans la nuit du 18 au 19 juin. À Wädenswil ZH, 60,9 mm de précipitations ont été mesurés en une heure. Ce chiffre est bien supérieur au précédent record de 49 mm, tombé le 6 août 1994, et constitue même la deuxième valeur la plus élevée jamais enregistrée sur le versant nord des Alpes. Le record est détenu par le site de mesure de Zurich-Fluntern avec 71,2 mm en une heure, qui est tombé le 15 août 1988.
  • Les totaux horaires des chutes de pluie les plus élevés ont atteint un peu plus de 40 mm sur le versant nord des Alpes et un peu moins de 40 mm sur le versant sud. En plusieurs endroits du versant nord des Alpes, un tiers des précipitations moyennes de juin sont tombées en une heure, voire en une demi-heure dans certains cas.
  • Les totaux journaliers les plus élevés ont dépassé 70 millimètres. Ils ont été mesurés sur des sites dans l'Emmental et dans le centre du Plateau. Sur une longue période, de tels totaux journaliers sont atteints ou dépassés dans ces régions tous les 10 à 20 ans.
  • Sur certains sites de mesure, on a enregistré plus du double des précipitations moyennes de juin. Cela a donné lieu à de nouveaux records, dont certains dépassent de loin les valeurs maximales précédentes. A Buchs-Aarau AG, il est tombé 252 millimètres de pluie. Le précédent record de 216,7 millimètres en juin remonte à 1986. 263 millimètres de pluie sont tombés en juin à Thoune BE. Le précédent record de juin, établi en 2001, était de 241,4 millimètres. Le record a une grande valeur : les données météorologiques de Thoune remontent à 1875.
  • En plus des pluies abondantes, les orages ont apporté de la grêle dans de nombreuses régions de Suisse. De grandes zones ont été particulièrement touchées au début de la période de tempête.
  • Le 20 juin 2021, une probabilité de grêle de 90 % a été enregistrée sur une zone totale de 4 500 kilomètres carrés. Lors des plus grands «incidents de grêle» de ces 20 dernières années, la proportion avec une probabilité de grêle de plus de 90 % couvrait une superficie totale comprise entre 7 500 et 10 000 kilomètres carrés.
  • Le diamètre des grêlons pouvait atteindre sept centimètres, mais il est possible qu'il y en ait eu de plus gros encore, selon les météorologues.
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la