Concernant une cyberattaque
Deux offices fédéraux sont sous enquête pour infraction grave

Deux offices fédéraux ont été mis sous enquête par le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence. L'incident concerne la cyberattaque contre l'entreprise bernoise Xplain.
Publié: 21.06.2023 à 11:44 heures
Une enquête est ouverte contre les offices fédéraux de la police ainsi que des douanes et de la sécurité des frontières en rapport avec le fournisseur de logiciels piraté Xplain.

Le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) ouvre une enquête contre les offices fédéraux de la police ainsi que des douanes et de la sécurité des frontières. L'enquête concerne la cyberattaque contre l'entreprise bernoise Xplain.

Il existe des indices de violations potentiellement graves des dispositions sur la protection des données, a annoncé mercredi le PFPDT.

Le 13 avril déjà, il a lancé une enquête préliminaire concernant l'accès de collaborateurs de l'Office fédéral des douanes et de la sécurité des frontières (OFDF) au registre suisse des personnes recherchées RIPOL, exploité par l'Office fédéral de la police (fedpol). Lors de cette enquête préliminaire, les deux offices fédéraux ont pris position par écrit.

C'est l'Aargauer Zeitung qui avait levé le lièvre deux jours plus tôt, le 11 avril, en posant la question de la licéité des accès de collaborateurs à ce registre.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la