Chassés toute l'année?
La récolte de signatures pour l'initiative contre le loup va commencer

La récolte des signatures en faveur de l'initiative visant à mettre fin à la protection des loups peut débuter, selon une annonce de la Chancellerie fédérale ce mardi. Les initiants souhaitent que ces animaux soient chassés toute l'année.
Publié: 02.05.2023 à 13:05 heures
|
Dernière mise à jour: 05.05.2023 à 14:41 heures
Une initiative vise à permettre de tirer un loup, toute l'année, sauf dans le Parc national suisse.

La Chancellerie fédérale l'a annoncé ce mardi, la récolte des signatures en faveur de l'initiative visant à mettre fin à la protection des loups va pouvoir commencer.

Selon le comité d'initiative, composé de privés, le nombre de loups a quintuplé au cours des cinq dernières années, en Suisse. Les dégâts causés par ces grands carnivores ne cessent d'augmenter. Ceux-ci tuent de plus en plus régulièrement des ovins ou des moutons dans des pâturages ou dans des étables. «Un danger réel existe également pour les humains, le bétail en général et les animaux domestiques», ajoute le comité.

«En ce sens, un «tir défensif» pour protéger les animaux de compagnie et le bétail devrait rester impuni», défendent les initiants. Enfin, la présence de loups remet en question la mise sur pied d'activités de loisirs en pleine nature.

18 mois pour 100'000 signatures

L'initiative «Protéger les personnes, les animaux domestiques et le bétail des loups» veut pouvoir ajouter un nouveau paragraphe à l'article 79 de la Constitution fédérale. Celui-ci réglemente les compétences fédérales en matière de chasse et de pêche. Le nouvel alinéa 79a vise à préciser que le loup n'est protégé que dans le Parc national suisse, situé dans la région de Zernez (GR) et il peut être chassé partout ailleurs, toute l'année.

La date limite pour recueillir les 100'000 signatures valables nécessaires à la tenue d'une votation populaire est fixée au 2 novembre 2024, soit dans 18 mois.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la