A Genève et Zurich
La Suisse est entrée dans sa nouvelle année sous l'éclat des feux d'artifice

Après l'Océanie et l'Asie, la Suisse est entrée dimanche à minuit dans la nouvelle année 2024. Des feux d'artifice étaient prévus dans plusieurs endroits, notamment à Genève et à Zurich. Des milliers de fêtards ont assisté au spectacle au bord du lac de Zurich.
Publié: 01.01.2024 à 07:07 heures
1/2
Il n'y a plus de feu d'artifice officiel à Berne depuis 2021.

Dix mille fusées, tirées depuis des bateaux, ont illuminé le lac pendant une quinzaine de minutes. Les organisateurs tablaient sur la présence de 150'000 spectateurs.

Des feux d'artifice étaient également organisés dans des localités plus petites, comme le Lac Noir (FR) ou Brunnen (SZ). Aucun spectacle pyrotechnique n'était en revanche prévu à Berne et à Bâle.

Bain glacé et marathon

Dans le canton de Berne, des dizaines de personnes ont plongé dans les eaux froides du Moossee, mesurées entre 5 et 6 degrés celsius, à l'occasion de la nage de la Saint-Sylvestre. Cette tradition se répète chaque 31 décembre à midi depuis 1999.

Une légende raconte que le bain de fin d'année, pratiqué dans de nombreux pays, lave le corps et l'esprit des péchés et permet de sauter purifié dans l'an nouveau.

Toujours dans le canton de Berne, les habitants de Laupen ont célébré pour la centième fois la coutume de l'"Achetringele» sous sa forme actuelle le jour de la Saint-Sylvestre. Ils ont chassé les mauvais esprits à l'aide de cloches, de grelots, de balais de genévrier, de vessies de porc et de masques effrayants, pour accueillir la nouvelle année.

Il était également possible de débuter la nouvelle année de manière plus sportive avec le marathon du Nouvel An à Zurich. Le départ de la course a été donné à minuit.

Publicité

(ATS)


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la