Trois blessés en Jordanie
1700 touristes ont été évacués après l'inondation de la cité de Pétra

Après de fortes pluies, le célèbre site de Pétra en Jordanie a été inondé lundi. Quelque 1700 touristes ont été évacués à la hâte, dont plusieurs Suisses. Au moins trois personnes ont été blessées.
Publié: 28.12.2022 à 09:12 heures
|
Dernière mise à jour: 28.12.2022 à 09:22 heures
La visite de la cité de Petra s'est transformée en une aventure dangereuse pour de nombreux visiteurs lundi.
Blick_Jessica_Chautems.png
Jessica ChautemsJournaliste Blick

La cité antique de Pétra – considérée comme la 8e merveille au monde – a été inondée, provoquant une évacuation massive des touristes présents sur place lundi. La cause: les pluies diluviennes qui s'abattent sur la région depuis plusieurs jours. Ces scènes de chaos ont été capturées par de nombreux visiteurs. «Des torrents se sont déversés des falaises et ont créé des inondations dans le canyon, raconte un vacancier genevois présent sur les lieux à «20 minutes». L’eau montait, alors les personnes qui gèrent les lieux ont demandé aux touristes de venir se réfugier dans le temple, alors qu’il est normalement fermé au public.»

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Face à l'impossibilité de revenir à pied au point de départ, des picks-ups ont été mobilisés pour rapatrier les visiteurs. «Certaines familles avec enfants étaient terrorisées. D’après ce que j’ai vu, il y a même eu des gens qui ont dû être emmenés à l’hôpital», rapporte encore le Genevois. Selon nos informations, au moins trois personnes ont été blessées.

Pas la première évacuation

Les autorités locales ont tempéré la gravité des faits. «La situation est stable et il n’y a pas de danger pour les touristes, a affirmé à l’agence EFE Suliman al-Farya, président du conseil des commissaires de l’Autorité de la région de Pétra. Tout ce qui se passe maintenant, ce sont de simples inondations dues aux pluies continues dans la région. Le protocole est clair. Les autorités savent comment gérer la situation, car ces circonstances se répètent depuis trente ans.»

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Ce n'est pas la première fois que les flots envahissent le site: en 2018, 4000 visiteurs avaient été évacués dans l'urgence. Et en 1963, 22 touristes français et leur guide avaient perdu la vie dans des circonstances similaires.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la