1/2
Evgueni Prigojine, le chef du groupe paramilitaire Wagner, a été aperçu sur un toit dans une localisation inconnue dans une vidéo postée hier. Il y a affirmé que ses troupes avaient pratiquement entouré Bakhmout.

Selon un rapport britannique
Les forces ukrainiennes perdent du terrain à Bakhmout

Dans son rapport quotidien, le ministère britannique de la Défense constate que la situation à Bakhmout se dégrade. Depuis plusieurs mois, la ville située à l'est du pays est devenue l'épicentre des combats entre l'Ukraine et la Russie.
Publié: 04.03.2023 à 16:38 heures
|
Dernière mise à jour: 05.03.2023 à 09:15 heures
Blick

La situation des militaires ukrainiens dans la ville de Bakhmout devient de plus en plus précaire, selon les services secrets britanniques. D'après le rapport quotidien du ministère britannique de la Défense, les forces ukrainiennes sont soumises à une pression considérable des troupes russes. Des combats intenses entre les deux armées y font rage depuis des mois.

La ville de Bakhmout, avant-poste de la stratégie de guerre de Kiev, est menacée de trois côtés par des attaques russes. Selon les Britanniques, les forces du Kremlin et les combattants de la troupe de mercenaires Wagner auraient pris le contrôle de faubourgs au nord de la ville.

En outre, selon le rapport des Britanniques, l'armée ukrainienne déploie désormais des unités d'élite sur place. Deux ponts auraient été détruits au cours des 48 heures précédentes, dont un très important pour les transports et le ravitaillement entre Bakhmout et Tchassiv Yar, une autre ville d'Ukraine. En conséquence, les voies de transport sous contrôle ukrainien se feraient de plus en plus rares.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la