Sa sénilité fait débat
Réunion secrète entre le médecin de Biden et des experts de la maladie de Parkinson

A plusieurs reprises depuis mars 2023, un neurologue connu se serait rendu à la Maison-Blanche. Le débat sur l'état mental du président américain Joe Biden continue d'être alimenté.
Publié: 07.07.2024 à 20:24 heures
1/6
Le médecin personnel de Joe Biden, Kevin O'Connor (à droite), a apparemment rencontré à plusieurs reprises un expert de la maladie de Parkinson à la Maison-Blanche.
Marian Nadler

La discussion sur la sénilité du président américain Joe Biden ne s'arrête pas. Après la débâcle télévisuelle, une nouvelle information explosive fait désormais le tour des gazettes américaines.

Selon les dernières nouvelles, le médecin personnel de Biden à la Maison-Blanche aurait rencontré un neurologue américain de renom. Et pas seulement une fois, comme le montrent les procès-verbaux de visite que le «New York Post» a pu consulter. La dernière rencontre entre le médecin personnel de Biden, Kevin O'Connor, et Kevin Cannard, expert de la maladie de Parkinson au Walter Reed Medical Center de Washington, mentionnée dans les procès-verbaux, date de janvier.

Trump demande un test

Samedi, Joe Biden a exclu la possibilité d'un test cognitif. Le contenu des rencontres n'est pas connu, mais cette nouvelle devrait néanmoins alimenter le débat sur le retrait du démocrate de la course à la présidence. Joe Biden avait rappelé qu'il prouvait quotidiennement ses capacités psychiques par son travail. Auparavant, l'adversaire de Biden, Donald Trump, avait exigé un test.

Depuis mars 2023, Kevin Cannard aurait été invité à huit reprises à la Maison-Blanche. La santé mentale de Joe Biden est depuis longtemps remise en question. Il n'avait d'ailleurs même pas pu se souvenir s'il avait regardé à nouveau le débat télévisé après sa prestation catastrophique.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

D'autres exemples sont légion. Samedi, Joe Biden avait déclaré qu'il voulait battre Trump en… 2020. Il a également déclaré à une station de radio qu'il était fier d'être «la première femme noire à travailler avec un président noir».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la