Neutralité allemande bousculée
Varsovie a demandé l'accord de Berlin pour livrer des chars Leopard en Ukraine

Le ministre polonais de la Défense a annoncé mardi avoir demandé à l'Allemagne son accord pour pouvoir envoyer des chars Leopard en l'Ukraine, où les forces russes continuent de revendiquer des avancées sur le terrain.
Publié: 24.01.2023 à 13:14 heures
La Pologne est prête à livrer 14 chars Leopard de fabrication allemande à Kiev dans le cadre d'une coalition internationale, mais s'est heurtée aux hésitations de Berlin.

«L'Allemagne a déjà reçu notre demande d'accepter le transfert de chars Leopard 2 à l'Ukraine», a déclaré le ministre Mariusz Blaszczak sur Twitter, lançant également un appel à Berlin à se joindre «à la coalition de pays soutenant l'Ukraine avec des chars Leopard 2».

La Pologne avait précédemment annoncé qu'elle était prête à livrer 14 de ces chars de fabrication allemande à Kiev dans le cadre d'une coalition internationale, mais s'est heurtée à des hésitations de la part de Berlin.

Poutine menace

Varsovie déclare être en discussions avec une quinzaine d'États au sujet de cette coalition, de nombreuses armées européennes possédant de tels blindés, susceptibles d'avoir un impact significatif dans le conflit en Ukraine face au rouleau-compresseur des troupes russes.

Des livraisons à Kiev de chars de fabrication allemande Leopard n'augureraient «rien de bon», a prévenu mardi le Kremlin, au moment où la pression s'accroit sur Berlin pour autoriser l'envoi de ces blindés en Ukraine.

«De telles livraisons n'apporteront rien de bon à la relation» russo-allemande, a estimé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, jugeant que cela «laisserait une trace indélébile».

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la