Malgré des décennies d'avertissements
L'ONUS s'inquiète du record de concentrations des gaz à effet de serre en 2022

Le taux de concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère a encore battu un nouveau record en 2022. Cette tendance à la hausse, des gaz responsables du changement climatique, inquiète l'ONU.
Publié: 15.11.2023 à 11:51 heures
L'Inde est particulièrement touchée par un air pollué: respirer l'air de New Delhi correspond à fumer 30 cigarettes.

Les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, responsables du changement climatique, ont encore battu des records l'an dernier, une tendance à la hausse qui n'est pas près de s'inverser, a alerté l'ONU mercredi.

«Malgré des décennies d'avertissements de la part de la communauté scientifique (...), nous continuons à aller dans la mauvaise direction», a déclaré le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas, à l'occasion de la publication du Bulletin annuel des gaz à effet de serre.

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la