Le Kremlin dément les rumeurs
«Non, Poutine n'est pas mort»

Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes font état de la mort de Vladimir Poutine. Le Kremlin a réagi et l'assure: le président russe est bel et bien vivant.
Publié: 28.10.2023 à 18:01 heures
Malgré des rumeurs persistantes sur une certaine mort, Vladimir Poutine s'est bel et bien présenté vivant au centre spatial de Korolev ce jeudi.
Roman Neumann

Le président russe Vladimir Poutine est-il vraiment mort? Cette nouvelle changerait le monde et la guerre en l'Ukraine, si elle était vraie.

Des rumeurs de la sorte apparaissent régulièrement sur les réseaux sociaux. Que le président russe est malade, qu'il va bientôt mourir, qu'il fait faire ses apparitions publiques par un sosie. Mais rien de tout ce charabia n'a encore été prouvé.

Un canal Telegram à l'origine

Un grand canal Telegram a de nouveau diffusé une information selon laquelle Vladimir Poutine aurait eu une crise cardiaque ce week-end. Il se serait effondré dans un luxueux palais à Valdaï. Les médecins auraient tenté de le réanimer. En vain.

La chaîne telegram «General SVR» annonce que les médecins ont déclaré la mort de Poutine à 20h42. La chaîne poursuit: «Maintenant, les médecins sont enfermés dans la pièce où se trouve le corps de Poutine, ils sont détenus par des membres du service de sécurité du président (...).»

Bien entendu, l'information s'est immédiatement répandue sur le net, même si beaucoup ont immédiatement émis des doutes. Le Kremlin s'est alors vu contraint de faire une déclaration à l'agence de presse RIA Novosti. Le porte-parole Dimitri Peskov a déclaré que le rapport était une «absurdité».

Des fake news

Concernant les problèmes cardiaques colportés, Dimitri Peskov a déclaré: «Il va bien, ce n'est qu'une bêtise de plus. Et d'ajouter: Ce genre d'histoires sont des fake news et sont discutées par un certain nombre de médias avec une obstination enviable.» Au Kremlin, ces propos sont accueillis «avec un sourire». Dimitri Peskov a également démenti l'affirmation selon laquelle Poutine aurait des sosies qui agiraient pour lui lors de ses apparitions. «Je peux vous dire qu'il n'y a pas de sosie.»

Publicité

Mais pourquoi le canal Telegram diffuse-t-il cette information avec autant d'insistance? On spécule que derrière ce canal se trouvent d'anciens proches de Poutine qui ont perdu sa faveur et veulent ainsi lui nuire. Et malgré toutes les rumeurs, c'est un Vladimir Poutine bien vivant qui a visité jeudi le centre spatial de Korolev près de Moscou. 

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la